dimanche 24 février 2019

Back to basic !

Voila deux mois, que j'essaye de me déconnecter du virtuel, pour mieux me connecter au réel.
Je ne me prive pas complètement, mais je filtres et choisi mes moments, une fois avoir fait ce que je voulais faire d'autres.

Cette période m'a fait prendre conscience, qu'ai lieu de chercher des outils connectés, pour m'aider à me connecter je devais chercher ces outils dans le réels, et qu'en fait ces outils  je les ai toujours eu:

  • La pause lecture : un vrai moment d'évasion, et pour me détendre, de temps en temps un bon roman " feel  good" . Elle me revient pas chère : un abonnement à la bibliothèque, des échanges entre lectrices, qques livres d'occasions parfois un neuf!

  • La pause loisirs créatifs: en ce moment la broderie, que j'ai repris depuis cet hiver ( métréo oblige): quand je brodé, je ne pense plus à rien, je créé, le moral remonte au fil de la création.
         La non, plus, j'essaye d'utiliser des restes, j'achète quand j'ai besoin soit de l'occasion, soit du neuf ça fait partie aussi d'un petit budgets que je m'accorde.
  • La pause sociale: j'en parlais déjà ici, mais du coup je reste ouverte à chaque proposition : une ballade avec une amie, une après midi couture, cuisine, donner du temps à une association  etc... bref tout ce qui m'vite de rester seule et tourner en rond et me permet d'échanger. On reçoit, autant, si ce n'est plus qu'on donne dans ces moments là. C'est un peu comme un moteur pour moi.

        La nature a tant à nous apprendre, elle nous offre aussi beaucoup, je profite de ces moments pour apprendre, découvrir, observer... Une méditation en pleine nature.
  • La pause ludique, avec la ludothèque, on a un bon choix de jeux, je sors aussi  des jeux en solitaire, pour en profiter. A deux, ça nous change aussi les idées. Au fil des découvertes de jeux, certains nourrissent mon imagination, et donnent naissance à d'autres ...

  • J'allais oublié, le plus important mon " coach réalité" mon chat, qui lorsqu'il vient me voir, c'est comme s'il me rappelait qu'il est là, et qu'il faut que je concentre sur lui. Alors je fais une pause câlin, j'arrête ce que je fais, et je prends le temps de le caliner, profiter du ronron. La ronronthrapie, c'est vraiment bénéfique.
  • Je médite aussi, avec les bases, apprise en atelier et j'avoue aussi au début avec une application; que j'ai remplacé par le livre cd " la vie en pleine conscience". J'utilise partis la chaine YouTube ginko atelier. Quand il fait beau, c'est avec les bruits de la nature, que je me centre, c'est la meilleure formule qui me correspond.
  • Enfin ce n'est pas vraiment une pause, mais ça ancre aussi au présent : la cuisine, le repassage, le rangement ( même si je ne suis pas accros) car quand j'ai un moment de flottement me remettre au quotidien me recentre ( cela dit c'est pas la première solution que je choisi).
        Me mettre à la validation d'un pain maison, d'un gateau, le soir quand j'en fait c'est la soupe maison, qui mijote dans ma marmite en fonte,  sont autant de moment de plaisir des sens qui me ramènent au toucher, aux odeurs et concentre mon esprit sur cette tache.
      
Tout plein d'outils qui m'apportent sérénité, apaisement l'éviter aussi un effet bore out!

1 commentaire:

  1. Se déconnecter est important, vous avez raison. Je ne lis mes mails qu'à des heures précises (le matin et le soir) et j'ai un jour totalement off, le dimanche souvent.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Ajouter votre cailloux

Mon engagement associatif

 Si vous suivez depuis le début ce blog, vous avez pu constater que j'essaye de m'impliquer pas mal au niveau associatif. Déja quand...