mardi 20 juin 2017

D'une pierre trois coups

Quelle pierre et pourquoi trois coup?

La Pierre c'est le mode consommation; choisir ou l'on met son argent, car comme je le dis souvent avoir de l'argent c'est bien, réfléchir à la façon dont on l'utilise c'est mieux.

Ne pas surconsommer, mais être consomm'acteur.Démarche que j'ai entamé depuis presque 3 ans, je dirai; mais qui m'a menée loin, vers des chemin inattendus, mais qui m'ont beaucoup apporté.
L'important n'est pas le but, mais le chemin parcouru, et dieux qu'il est beau!

Alors depuis, mes petits pas m'ont menés loin et ce n'est pas fini ( heureusement sinon ça, serait triste, on a toujours à apprendre sur ce chemin). Loin d'avoir fait de moi, une marginale, qui se ferme en refusant de céder à la grande consommation, cette démarche m'a permis de m'ouvrir vers une alternative plus humaine.

Plutôt que de passer, mon temps dans les grandes surface, où ce qui intéresse plus les vendeurs c'est notre porte monnaies; je préfère privilégier les petits commerçants!
J'avoue que la première raisons, de ce choix avant d'entamer ce pèlerinage, était plutôt pratique: pas de permise, pas envie de traverser Paris en métro; j'ai tout de sudiste repéré les petits commerce proches!

Les trois coups:

Devenir" Licornes", m'a permis d'y ajouter autres autres aspects: le social, et le solidaire, ajouter au plaisir de l'achat, le contact humain avec un commerçant qui aime son métier et en vie, et de ce fait lui permettre de vivre décemment. Et aussi l'économie !Si si, car en achetant de qualité, Ben le produit dure, et en réfléchissant à comment on dépense son argent, on finit par cibler, et donc dépenser moins mais mieux.

Le solidaire est aussi dans le fait de soutenir une cause lors de son achat.
Le tout additionné, ne fait que tripler mon plaisir; alors quand j'entends des gens dire, qu'ils veulent pas se frustrer et aime se faire plaisir, je réponds que je ne ressens aucune frustration et suis encore plus comblée d'avoir pu aider avec mon geste.

Et quelques soit son budgets, petit, moyens ou gros, on peut y arriver, RDv ici pour en savoir plus

Voici donc, mes pistes en matières d'achat solidaires!
Les boutiques solidaires :  le plus souvent elles sont associées à une ressourcerie, et donc vos achats participent à la réduction des déchets, et permet d'aider à la réinsertion.

En informatique :
La Bootique : boutique Emmaüs, qui aide à la réinsertion, reconditionne des appareils électroniques, informatiques

Lecture :
Recycle Livre: récolte les livres et les revendus à moindre prix, et reverse une partie pour la lutte contre l'illettrisme

Les librairies solidaires :
-La Bouquinerie du sar: découverte lors d'une recherche sur Price ministère ( ils ont un compte)
- Oxfam: tout un réseau, friperie, bouquinerie, objets

Loisirs créatifs:

Les  brodeuses généreuses: vous pouvez envoyer vos fournitures, elles seront revendues aux particuliers( dont vous), au profit de la lutte contre la mucoviscidose.

ZD Production: groupes de créatrices, particuliers ou auto-entrepreneuses qui créé pour le zéro déchets des t'as d'objets lavable; donc non jetable.
Je vous en parlerai dans un prochain article!

samedi 10 juin 2017

Quand noisettes rime avec multirecettes

Depuis que je me suis lancée dans le fait maison, je n'arrête pas!
Je fais des recettes pas compliqué non plus, mais souvent des recettes qui évitent les emballages, car je ne les achètes pas.




J'ai découvert, ou redécouvert le plaisir des noisettes, en me penchant plus sur un petit déj plus sain, et qui me me permettent de tenir ( avant, je grignotais souvent avant le repas, mais ça c'était avant)!
J'ai donc décidé de me faire des muesli /granola maison ; les céréales emballées, sont pas terribles (trop sucrées avec des trucs ajoutés) et souvent cher si on les veut bio, et bien sur emballées, donc déchets!

J'achète une fois par mois en vrac , noisettes, avoine, et graines ( chai, lin etc, un mélange), je rajoute des petits morceaux de chocolat, et parfois des morceaux de pommes.
Bon, le plus cher restent quand même les noisettes, alors j'ai voulu rentabiliser! Et comme je voulais réduire aussi le lait de vache, je suis passée aux laits végétaux.

Eux aussi, coutent cher si j'achète un Litre chaque semaine, alors du coup, je me suis lancée dans le fait maison: nous avions investis dans un blinder, pour des soupes maison, mais aussi des jus et autres mixtures maison. J'ai donc tenté le lait de noisettes : un régal! En plus quand j'en ai un peu plus, je congèle, j'utilise dans d'autres recettes.En général' alterne entre lait de noisettes, lait d'avoine et lait de riz.

Puis j'ai découvert, la recettes de cookies vegan: farine, okara d'avoine, huile, sucre, et pépites de chocolat! Un autre régal! Nos gouters maisons étaient ainsi adoptés!

Dernièrement, j'ai testé la purée de noisettes, un régal encore!

Sans parler de l'utilisation dans des gâteaux, en grignotage,  etc...

Niveau cout: mon sac de noisettes, qui rempli mon  bocal et plus qui durent au moins un mois, j'en ai pour une vingtaine d'euros. En comparant avec tout ce que je peux faire avec au lieu d'acheter du tout fait; le compte est fait!

Niveau emballages: Zéros :Noisettes dans mon sac en tissus, cookies dans ma boite pique, lait dans bouteilles de jus recyclées, muesli fait quand besoin, sinon dans bocal, purée dans pot de confiture recyclé.

Tout gagnant!

dimanche 28 mai 2017

Je fais ma part du colibri

Nous arrivons fin mai: c'était le mois du défis sur la bienveillance, envers les autres mais aussi envers soi même .
J'en suis venue à faire mon bilan :
- voilà presque deux ans que je fais partie des licornes !
Elles ont changé ma vie , mon apporter bien plus que je n'imaginais!
C'est une vraie communauté ou l'entre aide et la bienveillance reigne.
Alors cet automne, quand il a fallut trouver des solutions pour aider les créatrices du groupe, j'ai proposé de créer un fichier de marraines , qui accompagneraient les nouvelles dans leur démarche .
Depuis, je suis marraine , comme quelques autres.
Fière d'aider les personnes ouvertes aux changements, prètes à changer leur habitudes pour vivre miteux , dépenser moins mais mieux.
Jour après jour, elles font des petits pas, que j'encourage, je les guide vers d'autres étapes à leur rythme et en respectant leur besoins, et possibilité .
C'est déjà un grand pas, que je continue jours après jour.

- Ensuite, j'ai transformé ma page Facebook , en une page pour diffuser un message, celui qui redonne du sens à la vie , qui fait de l'acte d'achat un acte citoyen dans lequels nos choix ont un impact positif!

- Enfin ce blog, au delà du zéro déchet , montre qu'ensemble tout est possible et que d'autres solutions sont possibles , nous avons le choix de décider où nous mettons nos sous, nos efforts!

Voilà ma part du colibri !

dimanche 21 mai 2017

Je fais mon pain !

Âgé, je me suis lancée!
Je fais mon pain, j'avais peur de le rater, ou dépasser ma journée à pétrir!
Ben non, en deux temps trois mouvement!
Et tout ça grâce aux licornes, et la fameuse baguette magique, sans pétrissage!
Alors en cherchant sur internet, vous trouverez des t'as de recettes!

Mais, je suis sympa, je vous la livre ici:

  1. Ingrédients
    1. De la farine de votre choix ( j'ai opté pour lacinq céréales, pour avoir du pain complet): 300g
    2. De la levure de boulanger ( au moins pour la première fois, après, belle mamanm'a dit que je peux garder un peu de pate, en guise de levain)
    3. Du sel (une pincée)
    4. De l'eau: selon texture pate
  2. Ustensiles:
    1. Un saladier
    2. Une cuiller
    3. Un torchon
    4. Une spatule ou Maryse pour gateau
  3. Recette
    1. Verser un demi sachet de levure dans le saladier
    2. Puis un peu d'eau pour mélanger
    3. Ensuite toute la quantité de farine
    4. Rajouter de l'eau pour bien lier ( mais pas trop)
    5. Mélanger à la cuillère à soupe
    6. Couvrir du torchon humidifié
    7. Laisser reposer pendant 1H30-2H00
    8. .... faites ce que vous avez à faire : ménage, repassage, repos, lecture, une course rapide
    9. En revenant. Préchauffer Lefour à 250, et mettez un récipient avec de l'eau tout en bas, ça rendra le pain plus moelleux.
    10. verser dans un plat, ou moule selon, que vous enduit de matière grasse ( mais pas trop), puis farine ( ça remplace économiquement le papier cuisson),
    11. Au four pendant 30 minutes, mettez l'alarme
    12. Et voila le tour est joué!
Voici mes essais et réussites!
essai numéro 1, dans un plat à gratin!
 
Après deux ou trois essais, je trouvais que la pate s'établit trop, et que le pain montait pas assez!
 
Alors on a acheté Ze moule à pain ( pour le coup pas made in France, mais England, mais de qualité), en terre cuite!
 
Et Voila le résultat:
 
Dernièrement, il me restait un peu moins que 300g de farine, j'ai un plus petit pain dans un petit plat ,genre terrine! Un régal!
 
Et voila, c'est le pain du dimanche, pour la semaine!
 
 



dimanche 14 mai 2017

Les livres gratuits

Aprés vous avoir livré mes secrets pour trouver les livres d'occasion, aujourd'hui je vous parle de mes pistes pour lire gratuitement.

Oui, oui, vous avez bien lu; gratuitement!
C'est pas sorcier et vous allez comprendre.


  1. La Bibliothèque: eh oui, mais c'est tout bête et on y pense pas de suite ! J'avoue j'ai ma carte depuis des années, mais c'est que depuis que je suis dans une démarche de anti surconsommation, que je l'utilise. Avec la carte de bibliothèque sur Paris, on a accés à toutes les bibliothèques. Dans mon quartier, j'en ai déja deux, alors soit je cherche dans l'une, soit dans l'autre. Ensuite, il y a aussi  la réserve centrale, si on trouve le livre, on le fait venir de la réserve jusqu'à la bibliothèque la plus proche. Il y a plein de possibilités, peut être un jour je ferai un article pour les détailler. Je me suis aussi inscrite aussi à celle à coté du boulot ( en banlieue 93), elle fonctionne en réseau avec les autres du départements, du coup le livre peut voyager d'une bibliothèque à l'autre. Avec ce système je trouve déja pas mal de choses.

    2. Depuis plus d'un an s'est mis en place un réseau de boites à livres, en accès libre, dans plusieurs villes de France. Ce sont des livres déposés par les habitants, vacanciers. On prend un livre qui nous plait, on peut le garder, le ramener, le déposer dans une autre boite. Sur le site, elles sont toutes référencées, et géolocalisées, on peut rajouter d'autres que l'on croise. Je n'ai pas encore testée celle de la région parisienne, mais en vacances j'en ai croisé et me suis servie.

       3. En région Parisienne, toujours ( mais rien n’empêche les habitants de mettre en place ce système dans leur ville, se renseigner); il y a un réseau qui s'appelle circul livres/ : les livres circulent, entre habitants de quartiers, soit ils se retrouvent une fois par mois, et s'échangent les livres ( identifiés avec le logo), soit les livres sont déposés dans un point de dépôt, associations, centre d'animation etc... et  lorsqu'ils ont été marqué du logo, on peut les emprunter.
Je parlais de la région parisienne, mais ça commence à se créer ailleurs.


    4. Enfin le book crossing :  le principe est de libérer des livres dans la nature, pour qu'ils puissent être retrouvés par d'autres, qui les libèreront une fois lus etc.. Le livre "libéré" est marqué d'un logo avec un code et enregistré sur une plate forme, ainsi on peut le suivre. Sinon on peut aussi le laisser comme ça.lorsqu'on trouve un livre on peut aussi le signaler sur le site, le propriétaire verra que son livre circule.

Sur le même principe, il existe aussi un réseau qui s'appelle les livres dans le métro, je sais qu'il fonctionne au canada, sur Paris, il a un peu de mal.

Et une dernière pour la route, il existe l'application booxup, qui propose de s'échanger des livres enter voisins, on est géolocalisé, on peut voir les livres autour de nous.

Dans la cathégorie bibliothèque, il existe aussi des plate formes, style bibliothèque collaborative: Inventaire IO en est une. Pas encore testée, pour ma part, mais ça va pas tarder.

samedi 13 mai 2017

Mon BuJo Home made Recup*

Bon ça fait un moment que je lis des articles sur le sujet!
D'un coté j'ai envie de me lancer de l'autre tout le temps nécessaire pour la mise en place me freine.
Je ne veux pas passer des heures dessus, et du coup ne pas faire ce que j'ai à faire!

Il me fallait quand même quelques chose pour m'organiser: j'ai testé l'agenda mais je n'étais pas assidu, j'ai testé, la gestion de listes manuels, mais trop complexe.

J'ai acheté un kakebo, pour mieux gérer mon budgets, mais ça demande une régularité que je n'arrive pas à suivre non, plus et finalement ne correspond pas trop à mon mode de vie.
Bon il est pas perdu, je l'ai transformé en cahier de suivi de projet.

Ne voulant pas faire la même erreur, avec un *Bullet Journal, je voulais certaines choses et pas d'autres; alors j'ai imaginé et fabriqué le miens. On jamais mieux servi par soi même.
C'est Herveline, de Sortez de vos Conapts qui m'a inspiré !

 
Matériel:
  • Une page de  coloriage " détente"
  • Des sagesse blocs à ligne ( pour la suite, je pèserait avec de la récup brouillon)
  • Une troueuse
  • Un bout de fil
  • Des ciseaux
  • J'ai ajouté un petit crayon papier fin que j'ai retrouvé dans mes affaires
 
Étapes:
  1. Couper les feuilles à lignes,à la taille voulue, pour le carnet
  2. Couper la feuille de coloriage à la même taille
  3. Assembler le tout, en utilisant la toueuse, et faites deux trous
  4. Glisser le fil et nouer
  5. Découper les onglets
Et voila
Les titres des onglets vous mettez ce que vous voulez!
Moi j'ai mis en fonction de mecs besoins
Le dernier s'intitule Licornes: ils corresponds à différentes initiatives, projets licornes.


Ma section Menus:
À droite : les menus de la semaine en court
À gauche : les bases menus de la semaine, qui me servent de guide .

 
sur les pages suivantes les menus à droite et à gauche la liste de courses.
 
Derrière, vous pouvez voir une section " Projet", dans lesquels je décompose en étapes et petites actions des gros projets.
 
La première section " TODOS", c'est pour le quotidien.
 
 


dimanche 7 mai 2017

Les livres d'occasion

La semaine dernière je vous donnais ma méthode pour lire sans me ruiner.
Aujourd'hui, je vous livres mes outils et pistes pour trouver des livres d'occasions.

Quand, je ne trouve pas en bibliothèque un livre, c'est vers l'occasion que je me tourne.
Alors, oui, vous allez me dire on trouve pas le dernier roman d'occasion.
Certes, mais avec un peu de patience  et de persévérance.

Voila, mes ressources:
1) La chasse aux livres: un site et une appli associée. C'est un moteur de recherche des livres d'occasion qui va chercher dans priceminister, ebay, momox, et d'autres boutiques telles que decitre ou autre ( meme amazone) et affiche toutes les offres.
Si le livre vous partait trop cher, vous pouvez faire un souhait avec un prix maximum et vous serez alertè par mail.
2) Gibert Joseph, vous connaissez pas besoin de vous le décrire, vous pouvez rechercher en ligne les livres d'occasion, le commander et le faire livrer soit chez vous par la poste, soit le retirer en magasin.et vous gagner 5% et ainsi que les frais de port. On peut faire aussi sa liste et être averti.
Il y a bien sur, d'autres magasins dans le genre: oui, on ne gagne pas des millions lors du rachat, mais par exemple on peut faire une petite cagnotte à utiliser quand on veut un livre neuf. Je fonctionne comme ça, je cumule et utilise dés que j'ai le montant souhaité.
3) les bouquinistes et boutiques qui  revendent des livres d'occasions.
4) le bon coin
5) les bourses aux livres du quartiers, ventes solidaires.

Mais mon arme suprême c'est la patience et savoir mettre un délais: au final j'ai toujours de bonne surprise, je trouve le livre en bibliothèque, une amie me le prête, je le croise sur un vide grenier.
Ou encore mieux, on me l'offre, sinon c'est moi au bout d'un moment avec les Economies faites.
Dans la lutte contre la surconsommation, on se dit qu'on a pas besoin d'une pile de livres en attente.
On évite aussi de s'encombrer et on vit mieux.
La lecture est un plaisir, ne nous stressons pas pour lire.