dimanche 22 avril 2018

Comprendre les plantes...

pour comprendre son jardin !

Deuxième épisode de la série botanique , je poursuis le partage de mecs découvertes suite au MOOC Botanique trés intéressant et aussi dense. J'essaye de condensé les informations, et transmettre ce qui peut vous intéresser.

Donc, aujour'dhui j'aborde la partie "utilité des plante", même les sauvages. Car elles ont toutes un rôle dans l'écosystème.

Pour petit rappel des besoin d'une plante, je vous renvoie à cet article
  1. Les plantes sont bio indicatrices : elles vous indiquent ce que contient votre sol.
- Les Nitrophile : consommatrices d'azote ( N), infique que votre sol contient de l'azote ( pas besoin, d'en apporter beaucoup), sinon c'est par les engrais vert.
ils s'agit beaucoup de plantes qui résultent de l'activité humaine.

->Plantes connues : Orties, Liseron, truffe, pissenlit, LAMIER.
-> Plantes fixatrices : trèfles, myrtille ,rhododendron, bruyère ...

Attention : à l'homomorphisme: attraction du sol en azote =>  oxydation et acidification du sol

- Les Calcicoles :  ph 6.5: dans les sols calcaires, rocheux.

-> plantes connues : vignes, primevères, clématites, crocus, safran

- Plantes acidophiles: supportent les sol acides=> conifères, fougères
-> sécrétion de Limonine : HE citronné => châtaignes, bouleau, framboisier, chèvrefeuille.
-> lierre riche en saponine => d'om utilisation pour lessive !
-> les hortensias, sont d'excellent indicateurs d'acidité:
                                                                                      - pigments roses : sol Basic
                                                                                      - pigments bleu : sol acide
-> les aiguilles de pin, peuvent aider à acidifier, mais attention à la saturation!
-> plantes indicatrices d'acidité : violettes, Véronique, myosotis, consume.

- Plantes Neutrophiles: PH entre 5 et 7, elles ont une large tolérance
-> Couleur :blanc,jaunes : Roses des champs, lamier jaune, petites pervenche..;

Voila , un petit résumé, pour en savoir plus je vous conseil cet article : et celui la aussi!

Sinon une petite vidéo!

2. Les plantes vous indiquent aussi les carences, il suffit d'observer leur aspect :

pour en Savoir plus  je vous renvoie à cet article

NB: ce que je partage ici, ne sont que le résumé de mes découvertes, novice dans le jardinage, j'ai choisi de me documenter au fur à mesure, et j'aime partager, mais pour plus de précisions, je vous renvoie toujours à la source.

J'apprends et découvre tous les jours de nouvelles, choses, tant au niveaux des plantes elles même, que sur le jardinage " naturel". Vous découvrirez au fil du temps, d'autres informations au sujets des plantes.

dimanche 15 avril 2018

A la découverte des Plantes...

Je vous propose une nouvelle série, grés nature, basée sur ce que j'apprends au fil du mooc botanique.
Ce Mooc grés intéressant, me permet de reverdir ce blog, et retrouver le chemin vert dans lequel, je me suis lancée.

Ainsi, j'ai décidé de vous proposer de articles plus en lien avec la nature, à la fin du MOOC, je dressera un petit bilan, avec les thèmes que j'aimerai aborder.


Les premières session auxquelles, j'ai assisté étaient : Observer, Découvrir décrire, Comprendre.
J'ai intitulé ce chapitre plantes et diversité, pour mieux comprendre l'ensemble avant d'aller dans le détails.

  1. Plantes et biodiversité.
J'ai découvert, car en tant que citadine, je ne connaissais pas vraiment, le rôle de la bio diversité et son importance sur notre environnement.
J'ai lu beaucoup d'informations,  je  partage quelques unes des informations qu'il me semble important de connaître :

  • -On peut différencier 3 grands types de diversités :
     - La diversité des espèces : plantes à fleurs, mousse, lichens, fougères ; en tout  elles représentent 1,7 Millon.
- Les espèces , varient en forme, taille pour s'adapter à l'environnement : les plantes à feuilles plus petites tel le romarin ( par exemple), sont ainsi conçues par économie d'eau dans les milieu " secs"
 - d'autres comme les plantes grasses, sont plus charnues, pour retenir l'eau dans des milieux arides.

- Diversité génétique et les écosystèmes.

  • Importance de la biodiversité :
- fonction essentielle de l'expression et du maintient de la vie

- Pas d'en diversité, pas de vie

Risques en cas de non diversité:
- adaptation amoindrie face aux changement ,climatiques
- développement de gènes délétères, néfastes pour l'espèce
- diminution du système de défense

- La diversité permet de parer à l'imprévu
- Elle favorise aussi dans les écosystèmes des " services naturels" :interaction entre espèces ,avec les insectes.

2 Les interactions :
- Ne pas se laisser manger : en se protégeant avec des épines, des cuticule; en produisant des substances toxiques=> latex

                                             - avec des insectes alliés , par exemple les acariens, qui e nichent au dos des feuilles.

- Se nourrir : en s'associant avec des micro organismes :champignons,micoryses, bactéries; en faisant des échanges  de nutriments contre du sucre.

- Pour se reproduire: par la pollinisation :
Leur structure, formes, couleurs, odeurs sont faites pour attirer les insectes pollinisateurs vers elles au plus possibles.

Ainsi les fleurs sont faite pour attirer l'oeill des insectes, ils voient aussi des minuscules nervures non visibles  par l'oeuil humain qui les guident vers le pollens.

Une fois sur place, certaines fleurs, interagissent, avec leur pistolets, pour " pousser" ou retenir l'insecte, mais aussi d'induire de pollens : telle la fleur de sauge.

Pour aller plus loin sur la pollinisation, cliquez sur le mot.




mercredi 21 mars 2018

Vivre en accord avec son horlege biologique

Ces derniers mois chez Échos Verts, c'était le défis: Gérer son temps au mieux.

Au début, j'ai commencé le suivi, puis je l'ai vite lâché. Mais j'ai pu observer que mon temps était beaucoup pris par les écrans.
Depuis mai-juin, pour mon organisation je suis passée au Bullet journal, j'ai transféré toutes les taches que je gérait par ampli,( ou presque toutes), sur le bujo: liste de courses, emploi du temps, todo liste etc...
Tout ça dans le but de diminuer mon temps sur les écrans.
Malgré ça j'ai constaté que j'étais encore pas mal connectée.
Depuis que j'ai déménager pour la province , ce temps devant les écrans  a diminué, je trouve toujours une alternative.

J'ai décidé de changer la gestion de mes journées, et mon temps:
  1. J'ai adopté progressivement " la slow life" : j'ai décidé de ralentir, prendre mon temps, m'accorder du temps. Et surtout vivre l'instant présent.
  2. Pour cela, il a fallut anticiper, organiser , pour me libérer l'esprit:
  •  - à l'aide du bujo: je l'ai même adapté par tranches horaires pour planifier selon mes heures de réactivité, je note tout,
  • d'un carnet ou je note ce qui me passe par la tête,
  • De la méditation, qui m'aide  me centrer sur le présent et faire le tri dans mes pensées
   3. J'ai ensuite lâcher prise, et déculpabilisé , en trouvant une routine ménage, rangement qui me convenait ,
  • en me basant sur la loi Peretti:  20% de nos actes produisent 80% de résultat.
  •  En luttant contre le perfectionnisme, qui est  souvent synonyme de frustration et perte de trempés. Par contre me centrant sur l'essentiel .
4. Tout ça vivre en accord avec mon rythme biologique: j'ai retrouvé un article sur le sujet, dans un numéro de Sens et Santé, qui proposait un st pour connaître son rythme!
  • Je suis Ours: Extravertie, Sympathique, Sociale, et ouverte d'esprit . plutôt du matin , active et dynamique, c'est mon moment pour travailler, réfléchir. L'après midi est réservée, aux activités bien être, sociale, ouverture .
  • Je fais du yoga le matin en fin de matinée, pour me dynamiser.
  • Je planifie ma journée donc en fonction de ce rythme.
Mon s est donc géré en fonction de tout ça, je préfère faire un peu chaque jour, plutôt que d'y passer des heures, des journées sur tache.
C'est aussi pour ça, que dans ce que je fais, je cherche la simplification ( plus c'est complexe moins je suis régulière), alors je ne fais pas tout maison, où que ce que je maitrise, qui méprends pas trop de temps, donc des recettes simples et rapides.
Je préfère occuper mon temps, à d'autres activités épanouissantes : apprentissages, découverte, rencontres, loisirs créatifs, lectures.

lundi 12 mars 2018

Gaspillage alimentaire et Licornie

  1. Pourquoi se pencher sur le gaspillage Alimentaire?
Parce que c'est une source d'économie importante tant au niveau nationale voire mondial que particulier.

1,3 milliard de tonnes de nourriture été jeté en moyenne, soit 1/3 des aliments.
Une quantité qui pourrait nourrir un milliard  de personnes qui sont sous alimentées.

Du coté des licornes, c'est à dire particulier, c'est le premier geste qui peut vous faire économiser.
Moins vous jetez, moins vous avez à racheter.

Petit état des lieux sur le gaspillage alimentaire :ici

2. Comment faire ?

Tout commence par la gestion de stocks et la conservation.
Avant de faire votre liste de courses basique, faites le tour de vos placards , frigo, congélateur.
Si vous prévoyez vos menus, réfléchissez avec ce que vous avez déjà:
En, ce qui me concerne, une fois le tour des placards fait, je cherche des idées recettes avec ce que j'ai comme base, ainsi je n'ai qu'à acheter ce qui manque.
Le but et d'utiliser ce qui est périssable avant d'acheter de nouveaux produits.

Quand au stock, je n'en n'ai pas vraiment, juste pour ce qui ce garde bien: produits secs, céréales, pates riz, que je rempli une fois vide.

"Small and beautiful "vous propose ici quelques conseils pour petits budgets

Et s'il me reste un fond de bocal pour les pates, j'en fait une poêlée avec deux carottes, un autre légumes etc...

Pour la conservation , je dirait tout ce garde :
N'étant pas une pro des conserves, je congèle tout!
Le moindre reste de riz cuisiné, de plat...

Ensuite mon truc c'est de doubler les quantités :on et que deux, je fais pour 4,6 parfois 8.
Le reste passe en congélation et sera ressorti une jour où j'ai la flemme de cuisiner ou que les placards sont un peu vide en attendant de faire les courses.

3. Tout se garde : de la tète au pieds tout  se gardes dans les légumes!

Soit pour le cuisiner et l'inclure dans une recettes :
- les pieds de choux fleurs,  pour faire un tabouret sans semoule ( il suffit de mixer le pied)
- on peut faire une crème avec les feuilles
- les pied de brocoli, en ajout dans une soupe, ou dans un cake ( mixé aussi)
- le vert des poireaux: en tartes, ou même gaufres aux poireaux.
- le bout du poireau avec racine, pour le faire repousser;
- le moindre bout de pain est gardé, soit pour en faire de la chapelure, ou des croutons pour la soupe.
- les fanes de carottes en soupe

Je n'ai pas encore tout explorer mais il y a plein de possibilités.

Mon dernier conseil ( après ça dépend de chacun), cuisinez simple, ce n'est pas obligé défaire des plats avec une longue liste d'ingrédients, surtout si on a pas l'habitude de certains produits.

4. Pour aller plus loin:

J'ai semé dans cet article ( tels des petits cailloux), quelques liens.
Pour vous simplifiée la vie , j'ai regroupé par thème ici, les liens ressources  :

Concevoir sa liste de courses de façon économique  et écologique:

Des idées repas avec les ingrédients de ton placard
Idées repas avec les restes du frigo et placard
La petite cuisine de Nat :anti gaspi et Restes
La cuisine de Qu'à sous: la cuisine des restes

Conservation des aliments:

Fruits et légumes :comment éviter de les gaspiller
Faire ses conserves: les méthodes de conservation
Les légumes fermentés

Tout se garde :
La cabane anti gaspi

Lutter contre le gaspillage :
http://www.casuffitlegachis.fr/particuliers/je-passe-laction/je-prepare-ma-liste-de-courses



mardi 6 mars 2018

Créer des liens ( comme une licorne)

- Que signifie apprivoiser ?
- ça signifie créer de liens, dit l'étendard au petit prince ....

Voila un mois que nous avons quitté Pari, pour la Loire Atlantique, plus précisément une petite ville au dessus de Nantes.
Nous l'avions choisi, non seulement pour sa proximité de Nantes, mais son esprit nature et environnement et surtout aussi pour son aspect solidaire et convivial !

Elle possède tout un tas d'associations! Bien sur on s'est pas inscrit partout!
Mais particulièrement à une qui nous rappelait celle où l'on était sur Paris, basée sur l'échange, le partage, la solidarité : La Maison pour tous !

Nous avons, commencé en nous joignant au groupe des dimanches ludique: un dimanche sur deux, les habitants qui veulent viennent se retrouver autour de jeux de société, on en découvre de nouveaux, on en fait découvrir d'autres. En s'inscrivent aux " paniers jeux", on peut repartir avec quelque jeux pour un mois.

Nous avons déjà participé, deux dimanches, et avons passés de très bons après midi.
J'ai fait la connaissance d'une prof de yoga ( yoga détente), on échange sur le recettes de cuisines, les lectures, le jardinage tout en jouant!

Elle propose plein d'autres activités, certaines ponctuelles, d'autres régulière; et par exemple vendredi je vais à un atelier cookies!

Enfin de mois, nous avons prévu d'aller à une sortie théâtre au centre culturel avec quelques adhérents.

L'équipe gérant cette association est très  dynamique et chaleureuse, lorsque j'ai une question, je leur écrit et la réponse ne tarde pas: j'ai ainsi pu avoir des infos sur des animations "plantes sauvages ( je vais à une sur le pissenlit)", et le repaircafé de la ville ( je vais enfin pouvoir faire réparer ma machine).

Je vous en parlerai dans de prochains articles...

Tout ça, pour mettre l'accent sur les petites associations solidaire, qui payent pas de mine,mais offrent beaucoup plus que de simple loisirs!
Le meilleur moyen d'après moi, d'Allier solidarité, partage, plaisir en créant des liens.
Si j'avais un conseil à donner pour tout ceux qui s'installe dans une nouvelle ville, renseigner vous sur les associations du quartier et de la ville, vous dénicherez surement une perle rare.

mardi 9 janvier 2018

Comment se ressourcer comme une licorne.

Ce jour la, après une matinée mouvementée aussi bien physiquement que émotionnellement , j'ai décidé de changer mon programme de l'après midi.
 
J'avais plein de truc prévu, car le déménagement approche et que nous avons beaucoup de choses à penser.
Entre gérer les visites de l'apport, l'attente d'une réponse d'un acheteur , la mise en cartons, trouvera un déménageur, l'attente de la réponse de la banque ( sure, mais qui traine , conseiller au ralentit), incertitude de la date de signature; bref tout un tas e choses qui n'aide pas à la paix intérieure.

J'ai donc  décidé de ralentir, et de prendre du temps pour moi, ne rien faire ou plutôt faire quelque chose qui me fait du bien.
J'ai commencé par me poser devant la TV, mais sans grand succès ( c'est pas la solution, faut se déconnecter, chose que j'essaye de faire)
  • Alors j'ai lancé ma chaîne YouTube préférée pour la méditation : Ginko Atelier méditation., j'ai enchainé deux séances :
    • une sur les attentions guérissantes, pour se centrer sur les endroits du corps qui ont besoin qu'on fasse attention à elles.
    • Une autre sur deux mots clef : Respirer et Relâcher, permettant de lâcher prise, se laiser guider par la respiration et relaxer tous les muscles!

J'étais déjà bien détendue après la première séance, mais j'en ai fait une deuxième. Un vrai bienfait, sans vitamine C!
  • Puis j'ai décidé de me faire une sceance spa maison.:
    • J'ai me suis fais couler un bain, j'ai allumé ma lampe aromatique ( avec de l'HE de Marjolaine), et préparé l'eau en suivant les conseils d'alys boucher. J'ai choisi la formule avoine et thé à infuser dans l'eau.
    • Fait un gommage avec mon gant, et un coup de savon naturel à l'Orange amère.
    • Une petite musique relaxante, sur YouTube aussi!
    • En sortant, un petit gommage au marc de café  infusion thé vert ( le thé, suivant les conseils d'alys), suivi d'une hydratation à l'huile d'Argan ( je sais pas très locale, mais je la garde pour des moments privilégiés).
  • Une fois en tenue confortable, j'ai enchaîné avec une petite séance de yoga régénérant grâce à yoga coaching.
Voilà, détendue, pour reprendre mon livre avec un bon thé.
Mieux qu'en spa et sans rien dépenser ( ou presque)
PS: je veux pas faire de la pub à YouTube, mais je trouve tout " gratuit" sans passer par des applications.

mercredi 27 décembre 2017

Bilan Licornesque

Fin 2017 est pour moi l'aube d'un grand changement.
Vous avez suivi sur ce blog, mon pèlerinage sur un chemin plus sain, plus vert, plus social, plus responsable.
J'ai commencé, ce chemin, en suivant une piste vers la réduction des déchets. Quand j'en parle autour de moi, les gens s'imagine juste qu'il s'agit juste des gestes écologiques et du coup me répondent les réponses classiques : pas le temps, pas les moyens financier, matériels, qu'il Ya plus important à faire pour sauver l'environnement ,que ce n'est pas leur petit gestes qui changera quelque chose, que ce n'est qu'une goute d'eau dans l'océan.... Eh alors, on est à la louche 66 pillards sur terre, alors un petits geste multiplier par 66 milliard ça fait pas mal.
Et c'est pas parce que l'on pense que notre geste n'apporte rien, qu'il faut abandonner et peser du " coté obscur".. Si tout le monde fait ça, évidemment que ça n'avance pas.

Bref, quand j vois tous le chemin parcouru, je suis quand même assez fière de moi. Et surtout, j'étais loin de m'imaginer tout ce que ça m'apporterait.
Le déclic, ans entrer dans les détails, fut l'échec après une 4eme FIV! Suivi d'une discussion avec une collègue, me disant " si ça tient pas, c'est peut être à cause de l'alimentation", ou quelque chose comme ça. Alors à 41 ans, j'ai évidé 'arrêter le massacre de mon corps : plus de FIV ( de toute façon les chances diminuaient), manger mieux, supprimer tout ce qui perturbait le bon fonctionnement, donc tout ce qui pouvait contenir ces fameux perturbateurs endocriniens, j'en ai un peu fait mon bouc émissaire. Et même si je n'aurai pas d'enfants, je voulais faire ma part du colibri, pour l'environnement, et vivre mieux pour moi aussi.

De saut en saut, d'un groupe à l'autre, j'ai atterrit chez Les Licornes. En fait connaissant Marie, de la salade à tout, avec qui je me trouvais des points commun ( dont une certaine ouvrirez et tolérance, face à d'autre un peu extrémistes sur un groupe); alors quand elle a créé le groupe " gestion budgétaire, entre-aide, écologie et minimaliste " ( oui je sais c'est un peu long quand on le nomme en entier, je finis par parler des licornes, ou de consommation responsable); bref je l'ai suivi!

Et là, comment vous dire... , Ben ça a changé ma vie! J'ai découvert, une façon de vivre plus proche des gens, plus respectueuse de l'humain, tout en respectant nature et animaux. Une façon de donner du sens à mecs gestes, mecs achats tout acte du quotidien ( depuis l'argument " c'est pas licornien est commun chez nous").
Il Ya aurait tant à dire, que je n'aurai pas fini, je vous renvoie vers le site née par la suite dans cet état d'esprit :je vote aux quotidien; vous y trouverez des témoignages de tout ages, toutes catégories sociales confondues. Nous devions être 2000 à l'époque quand dans une boutade, je lance qu'on pourrait récolter les 500 signatures de Mères. Et de là, le site est né.
Il a ouvert les yeux, à d'autres, les licornes sont sorties de leur contrées et le groupe s'est agrandit.
Puis, le livre est sorti, j'en parle ici. Un peu suite à la chaine de témoignages, lancée quelques temps au paravant. C'est lors de la rencontre parisienne que j'ai rencontré pour de vrai, Herveline et Marie! Certains récent e rebontrer, leur star, le dalaîlama, le pape, dieux... qui sais-je ! Moi c'était Herveline de Sortez de vos conaps ( binôme de Marie), et Marie! Et du coup d'autres licornes avec qui j'échangeais sur le groupe. Ce fut un vrai moment de partage, plaisir.
Petite anecdote ( ce jour là, on m'a volé mon sac à main, avec le livre dédicacé dedans), bon après avoir peste pour le matériel, le financier étant " protégé"; j''étais déçue d'avoir perdu le livre dédicacé, reçu en échange de mon témoignage!

Outre nos deux licornes en chef, j'ai rencontré d'autres licornes, avec lesquelles, j'ai eu ( ai toujours), de beaux échanges: entre aide en anglais pour les enfants de l'une d'elles;  rencontre avec une autre en décroissance, adepte du 100% fait maison, qui m'a fait découvrir pas mal de choses!

Les licornes étaient partout dans ma vie ( les ont encore, et le seront encore plus pour 2018); à tel point que j'ai du un peu saouler mes collègues avec quelques remarques sur leur façon de faire, qui me semblait un peu excessive ( de mon point de vue: licorniene). Comme m'a dit une licorne, j'ai du laisser des paillettes, car en guise de carte de départ, ma chef m'en a donné une licorne, me disant que j'en croiserai peut être.

Elle ne croyait pas si bien dire: car fin janvier nous déménagent pour la région Nantaise, dans une maison avec jardin pas loin de la nature; pour vivre e façon un peu plus licornienene. Cet article n'est pas le dernier rassurés vous, j'ai encore beaucoup de choses à partager sur ma nouvelle vie. Mais c'est le dernier parisien. Nous rejoignons donc les licornes de Loire-atlantique, que je serai ravi de rencontrer.

Les licornes, m'ont ouvert les yeux sur un monde plus juste, équitable, ouvert. Qui fait autant de bien que ce que l'on donne; on reçoit autant si ce n'est plus.

Les licornes ont dépassé les 100000, ont dépassé les frontières, les barrières sociales, mentales, pour semer les paillettes. Elles ne vous emmènent pas chez les bisounours, mais vous ouvre les yeux sur une réalité. On réalise alors qu'on s'en était pas mal éloigné.

Alors si vous pensez encore que votre petit geste, n'apporte pas grand chose, dites vous " que si seul on va plus vite , ensemble on va plus loin"!