dimanche 26 mai 2019

Coin atelier Vintage

Précédemment, je vus ai parlé de ma démarche pur remettre à Lacouture en mode minimaliste.
Alors c'est sur, quand on est accros et fan , c'est moins évident.
De mon coté , c'est dans une optique répondant à plusieurs critères que j'ai choisi de suivre cette voie:
  • Optimiser l'espace, les rangements, le matériel etc..
  • Optimiser  le temps : pour l'instant je l'ai, mais je veux aussi profiter du jardins, des amis, des association ( ensemble on va plus loin); puis après mon projet professionnel me laissera moins de temps. Donc pas envie de me laisser envahir par ce passe temps ( non pas que j'aime pas, mais comme tout passe temps ,il finit par prendre tout le temps).
  • Optimiser le budget: comme tout hobby, on finit par se ruiner. Solution :méthode BISOU, la aussi, appliquée au projet ( je reviendrai la dessus plus tard).
  • Réduire les déchets: dans une optique de recyclage, que  ça soit transformation ou réutilisation, je vais essayer comme pour le reste d'acheter le moins possible neuf.
C'est avec ce programme, que j'ai commencé le rangement de mon atelier. Au début, j'ai écumé le web à la recherche d'idées ,mais il y en avait trop ,trop cher, trop de temps à créer, pas le matériel.
Et puis, il a suffit d'une nuit ( la nuit porte conseils), et j'ai réalisé que j'avais ce qui me fallait !


Il manque la machine qui est en réparation ( à l'époque de la photo)!
- table de couture ancienne ,trouvée sur Lebon coin (en local) à 40€
- j'attends le vide grenier de la fin du mois pour trouver une chaise qui aille avec.


De gauche à droite :
- poubelle à petites chutes ( ça sert toujours), création de mon défunt papa, quand il faisait du tour à bois.
- ancienne tirelire en bois, qui me vient de ma grand mère ( ou plutôt sa maison), lorsque nous l'avons triée après son décès.
- Ancienne bobine de soie, ramenée par ma mère du maroc et coupelle faite par mon papa.

Voila mon petit coin minimaliste, les livres tissus et boite de couture , sont dans le bureau. La c'est un coin de mezzanine, que je pourrai ranger vite.
D'où le tablier que vous voyez sur la chaise, fait par mes petites mains lors d'un cours de couture avec mon amie mercière ( sur Fresnes). Plein de poches pour ranger vite fait les affaires et être mobile.




Pour ranger des patron en PDF , imprimés: une pochette trouvée lors d'une Bourse Locale d'échange.



Morale de mon histoire, même si internet inspire, faire le point de ce que l'on a, avant de craquer :
Le I et le S de la méthode BISOU
Ne pas céder trop vite .
Regarder ce qu'on a de similaire, qui peut faire l'affaire.
En plus dans mon cas, mes trouvailles, sont dans le style.
Je garde aussi toutes les boites d'emballage : question ZD et aussi économique, je peux les réutiliser pour diverses choses.
Mise à jour: Mon atelier est au complet, j'ai récupéré m'a machine, et trouvé une joli chaise à la foire à tout, pour 15€!
 


dimanche 19 mai 2019

mon atelier couturue minimaliste

Depuis que j'ai repris la couture, j'ai décidé de réorganiser mon " atelier".
Je le met entre guillemets, car en fait, je n'ai pas de pièces dédiée. Je partage le bureau avec Monsieur. C'est une pièce amménagée sur la mezzanine, assez grande pour deux, avec un grand placard sous la fenêtre. Chacun son coté.
Pour coudre, ma machine, est rangée en bas, prète être sortie dans le séjour.
Du coup, i a fallu que je trie, le matériel, les livres, les tissus.
C'est cet article qui m'a aidé à faire du tri pour y voir plus clair.
  • Pour les livres : je n'ai que 3 destinés à la couture, très complet :
- le premier l'encyclopédie de la couture , bien illustrée, expliqué pas à pas, avec quelques réalisations à la fin.
- Ensuite la version " poche" de  La couture pour les nuls. Cette collection est pas mal, pour certains thèmes.
- et le rouge, que vous voyez derrière, me vient de belle maman, un trésor qui a traversé le temps: " l'art de la coupe, de la couture , des travaux féminin". On y trouve des patrons de base pour des jupes, pantalons, veste... En première page, une page pour reporter ses propres mensurations.
Peut être un peu désuet me direz vous, mais encore pratique.
Pour compléter, j'ai décidé de passer par la bibliothèque, et aussi par certains blogs très instructifs:

-> Petit Citron : pour ses explications techniques, les bases, mais aussi des patrons variés.
Je vous conseille au passage son ebook sur les tissus.
-> Pop Couture : très complets aussi sur les retouches, les techniques et des réalisations.
-> l'étoile de coton m'aide beaucoup aussi , car chaque technique est illustrée avec une vidéo, un répertoire de tutoriels qui renvoie vers d'autres blogs.
-> La chaine couture accademy,est pas mal aussi, plein de tutos de retouches, des techniques de bases.

Pour le coté inspirations, sur Pinterest, et sur certains blogs on a le choix. Sinon je pense voir avec le troc au sel, pour des revues si besoins, ou encore la bibliothèque . Cette année nous avons réduis nos abonnements, pour limiter le papier.
  • Pour le matériel : j'ai déjà pas mal en faisant le point ,grâce, à mon encyclopédie. Si besoin , je complèterai avec les vides greniers où puces de couturières. Sinon, ça sera en mode ZD, récup des "pièces détachées"!
  • Pour les tissus, j'aimerais vraiment faire au maximum en upcycling, sinon selon les besoin , les projets

De manière général, pour tous les domaines, je vais appliquer comme je le fais pour le reste la méthode Bisou.
 Ma boite à couture est elle aussi de la recul: une malle en osier qui était à la base un coffret gourmand offert par mes beaux parents, plein de petites boites de récup, dont un nécessaire à couture qui date de ma grand mère.



dans la boite marron des boutons
Dans la métallique les bobines

 Dans la boite noire: pleins de petits matériels utiles, attaches, pressions
J'ai aussi une boite avec des rubans et élastiques .




Voila, y a plus qu'à! Au fil des articles je partagerai mes réalisations.




 

dimanche 12 mai 2019

Ma pharmacie spirituelle

Un bien grand mot, mais pour moi de vrais remèdes.
Rassurez vous, quand je parle spiritualité, c'est au sens large, au niveau mental ( même si je trouve aussi certains pistes dans d'autres sens du terme).

Quand il pleut, où que je ne suis pas en grande forme, J'accueille ces moments sommes des moments pour me recentrer sur moi, et souvent c'est dans la lecture.

A force, je me suis constituée une petite " pharmacie mentale", que je vais partager avec vous.

Je vous ai souvent parlé du livre " trois amis en quête de sagesse", devenu ma bible en la matière. J'ai ensuite entrepris de me pencher sur chacun des auteurs en particulier, puis quelques uns de leur acolytes.

Le premier avec qui j'ai entrepris ce voyage , c'et Alexandre Jullien. J'avais lu déja quelques articles sur lui dans certaines revues, je connaissais son handicap. Et sa vision des chose m'a beaucoup touché. C'est pourquoi j'ai commencé par lui. C'est à la bibliothèque que j'ai trouvé un petit livre Cd, qui agit comme une vraie libération :"Petit traité de l'abandon"!  J'y ai découvert des phrases magiques, qui résonnent encore encore en moi dans certaines situation difficiles.
Ayant envie d'aller plus loin, j'ai cherché son site ,où l'on retrouve ses "pharmacopées" : phrases remèdes et libératrice. De temps en temps je lis aussi un des articles de presses, que l'ont peut télécharger en PDF. Puis je me suis abonnée à sa chaine YouTube, où on le retrouve entrain d'expliquer simplement ces pharmacopées.
Donc, quand j'ai des doutes, que le moral est pas au beau fixe, j'écoute une petite vidéo et c'est repartie!

Je n'ai pas encore attaqué d'autres livres de lui ( mais j'y compte bien), ni ceux de ses amis ( Christophe André et Mathieu Ricard), ainsi que d'autres, mais ils viendront surement complètera cette pharmacie.

Par contre ,je me suis replonge dans Eckart Tolle, lu il y a quelques temps avec " l'art du moment présent". C'est grace au troc au sel, que j'ai découvert cette deuxième pépite: " l'art du calme intérieur" où comment amener la paix dans son esprit.
"Ecrit sous une forme propice à la méditation, L'art du calme intérieur nous connecte, quelque soit le moment de la journée, à notre essence en nous rappelant qui nous sommes et ce qui compte réellement. "


Le dernier pour cette série, c'est " Kant tu ne sais plus quoi faire, il te reste la philo": un bon moyen de renouer avec les philosophe, qui ont toujours une "pensée magique" pour chaque moment.
L'auteur met en lien des situations du quotidien et des raisonnement de philosophes pour prendre du recul face à ces situations. L'explication est suivie d'une bréve biographie du philosophe et de son livre en lien avec le problème. Cerise sur le  gâteau, à la fin de chaque chapitre on trouve un petit encart " Philo Rescue",un peu comme la trousse de secours, qui résumé en trois phrase clefs la pensée qui sauvé. Le tout avec un brin d'humeur et ça passe tout seul!

Voila pour aujourd'hui...
--------------------------------------------------------------------------------------------
PS: les liens que j'a mis renvoient vers recyclivre ( je ne touche rien), je soutiens juste une initiative humaine, solidaire et même écologique.
J'ai aussi mis un lien vers les pages correspondantes aux livres cités, sur librairies indépendantes: il suffit de rentrer votre code postal, et vous aurez la listes des librairies les plus proches de chez vous.
Le symbole du camion, indique que la livraison est possible.
Le mieux, c'est encore de voir, s'ils sont à la bibliothèque, où de les faire commander


-------------------------------------------------

dimanche 5 mai 2019

Ce que m'a apporté le défis rien de neuf.

Je ne vais pas me l'ancre dans l'énumération de mes achats et non achat, je n'ai pas tout listé et je veux pas faire la morale dans cet article; juste apporter un témoignage positif sur mon expérience.

C'est un article sur Vinted, et tous l'engouement qu'il sucite entre pour et contre ( chacun voit midi à sa porte), qui m'amène à écrire cet article.

Il y a à peu prêt un an, on emménager dans notre maison. On est arrivé avec la plus part de nos affaires et meubles; mais il fallait racheter certaines choses.
Mise à part certains meubles( faute de moyen de transport), que nous avons acheter neuf, mais avec une démarche éthique; le reste est pratiquement que de l'occasion.

Déjà, très impliqué dans l'associatif à Paris, c'est naturellement qu'ici je me suis tournée vers les associations.
C'est ainsi que dans la philosophie du défis rien de neuf, nous avons rejoint le troc au sel, créer des liens,  rapprocher de certains voisins. Quand j'ai besoin de quelque chose, je pose la question en premier par mail, via les annonces du troc. J'ai souvent quelques réponses, sinon des pistes. Les réponses n'"arrivent pas tout de suite, mais elles arrivent.
De fil en aiguille, avec ma voisine, on se prête des livres, on fait du covoiturage... Avec une autre je jardine ,prends des conseils sur les chats.
Lors des bourse d'échanges, Il y a vraiment un bon contact, on arrive avec de affaires à troquer, on repart avec d'autres ( j'ai toujours trouver mon bonheur, même un livre que je cherchais depuis longtemps d'occasion). Un vrai réseau d'entre aide se créé, même pour des services et petits travaux.

J'ai aussi rejoint la ressourcerie, qui jusque là avait des ventes éphémères, des actions de sensibilisation sur la consommation. Ce qui me fait prendre encore plus de recul sur la mienne.
Et faire souvent le point grâce à la méthode BISOU, de mes besoins, envies et ce dont j'ai vraiment besoin. Souvent la conclusion est: j'ai ce qu'il faut.

Un article, lu récemment, m'a interpellé car en fait je m'y retrouve assez, je vous le partage ici.

Je vous parlais dans cet article, de mon nouveau dada: la couture upcycling. En fait, je ne fais pas que l'upcycling, ( j'ai quelques projets), j'apprends aussi à retoucher, réparer, reprise, ou créer; c'est bien plus qu'une  lubbie, c'est un acte citoyen pour moi. Consommer moins passe aussi par conserver ses vêtements, dans l'entretien déjà, des vêtements mais aussi de sa machine; dans la réparation et aussi la transformation.
Avec quelques amies, on se retrouve , toute une après midi, on échange on bavarde, j'apprends beaucoup. Plus j'échange, plus des projets naissent. Des projets fait main, pour la fierté de les avoir fait et le plaisir d'apprendre.

Ce défis, m'a permis de faire des rencontres, d'apprendre plein de choses; mais aussi de maitriser la patience. De nos jours, on veut tout, tout  de suite.
Je vous le disais , en parlant du troc au sel; les réponses ne viennent pas du jour au lendemain, et parfois permettent de belles rencontres. Alors dans ces moments là, je ne regrette pas de ne pas avoir céder à la facilité du numérique.
Par contre, je suis de prés , la calendrier des activité de la ville, pour repérer le prochain vide grenier, la braderie annuelle, une bourse aux vêtements ou aux livres. Il y a toujours de l'animation.
Alors évidemment pas tous les jours, ni forcément tous les mois; dans ce cas, je me dis que je peu attendre la date en question avant de craquer, et j'aviserai après si j'ai pas trouvé mon bonheur.
La bourse aux vêtements est organisée par des bénévoles d'une association , pour les familles en difficultés ( mais ouvertes à tous), l'argent est ensuite redistribué aux personnes qui ont apporté des vêtements, selon les ventes et les invendus redistribués.

Il y a aussi un vestiaire solidaire, c'est une amie du groupe de couture qui me l'a fait connaître. Quand j'ai besoin, j'y fais un saut, mais j'essaye de ne pas venir les mains vides. Au fil des mois, je trie ce que je ne mets plus ( pb taille, gouts etc..) et quand je vais au vestiaire, j'apporte mes affaires.
Je me dis que " la boucle est bouclée", je prends des vêtements chez eux à bas prix, je leur en donne en échange.

Une touche solidaire dans ma démarche, me fais plus plaisirs, qu'autre chose.


C'est donc un peu en dernier lieu, que vient le numérique, tel Lebon coin, ou vinted, et même GEEV.
Je recherche en premier autour de moi, puis ensuite j'élargis le périmètre.
Ça me permet, de limiter les déplacements, les frais de port, les emballages.
Si vraiment je ne trouve pas, et que c'est un vrai besoin, je regarde plus loin.


Bien plus que des économies, des affaires, ce défis m'a appris, où a consolidé de vraies valeurs, a créer des liens , m'a apporté de précieuses ressources qui m'enrichissent chaque jour, bien plus que l'argent.

mardi 30 avril 2019

Cadeau de naissance ZD fait main

Comme je le disais précédemment, les rencontres du petit groupes couture, me donne des ailes et des projets naissent.
Mon premier projet réalisé est un matelas à langer de voyage pour ma nièce qui va être maman ce mois ci.
Je voulais faire un cadeau maison, cette fois-ci  ( pour d'autres naissance j'étais passé par et s'y, et j'avais trouvé une créatrice de la région).
J'ai donc écumé les tutos coutures sur pinterest et trouvé celui ci chez jolis mômes.
J'ai réunis le matériel : grace au troc au sel et une de mes amies du groupe coutures, qui m'ont donné des coupons qu'elles utilisaient plus et des chutes.
Pour le reste , j'ai fait un tour à la ressourcerie station service à Rezé ( qui regroupe toutes les fournitures dont on peut avoir besoin, grâce aux dons des entreprises du coin ,qui donnent les invendus, les chutes etc...). J'ai donc récupéré des bandes velcro pour fixer la serviette à langer, et quelques fils. Finalement, une amie du groupe couture, m'a prêté sa mine à pression et des boutons ( le velcro servira plus tard).
Le biais, fais main avec des chutes du tissus pour les poches ( merci YOU tube) 
Il me fallait aussi de la ouatine, j'ai alors posé la question sur le groupe couture et création ZD ( groupe de couturière qui recyclent les vêtements , j'y puise mon inspiration), et une des membres m'a proposé un coupon qui lui restait ( nb: c'est exceptionnel, car le but du groupe n'est pas dans la vente de chutes)! Pour 6€ frais de port compris j'ai eu mon coupon d'un peu moins d'un mettre. Voila un coupon qui finira pas à la poubelle.

Après deux ateliers, voici enfin mon tapis de  change fini.

dimanche 28 avril 2019

La couture en mode licorne

Comme je vous le disais dans les articles sur le même sujet, je me suis remise à la couture.
Mais je ne veux pas tomber dans le mode tissus addict, ni me laisser envahir pas cette activité.

Je veux rester licorne, même dans ce loisir .
J'ai beaucoup surfé sur le net pour m'informer et me former ( comme dit Madame salade, tant qu'on surf intelligent , il n'y a pas de problème, on apprend), et de blog en blog, j'ai trouvé un courant en couture qui me convient bien puisqu'il s'agit de la slow couture.
Comme tout ce qui découle du mouvement slow, il invite à se poser les bonnes questions et pratiquer la couture de façon responsable.
C'est quoi coudre de façon responsable ( chacun à sa vision, comme pour tout courant)?
Pour moi, ça voudra dire, un peu appliqué la méthode BISOU ( encore elle, elle est partout, mais c'est un vrai outil): de quoi j'ai Besoin , en ai-je besoin?  Dans l'immédiat ?je peux attendre Lebon moment, de trouvera le tissus et le model adéquat ( ce qui veut dire mieux savoir dans quel style je suis le plus à l'aise); Est-ce que j'ai un tissus ou un model semblable, d'où vient il? Grandes marques, ou créatrices indépendantes, est que je peux en trouvera un d'occasion, gratuit?

Tout ça nécessite plusieurs connaissances techniques, spécifiques sur le sujet:
  • Faire le point sur ma garde robe et examiner les matières, couleurs et forme qui me correspondent et définir mon style.
  • Préférer la qualité à la quantité :Mieux connaître les tissus: leur usages, entretient, comment les coudre.Connaître les tissus naturels, biologiques, leur solidité
  • Savoir prendre mes mesures, mieux connaître les techniques de coutures
  • Dans mon choix des provenances, j'ai décidé de privilégier le déstockage , les fins de stock, bref tout ce qui peut être encore utilisé, avant de chercher dans le neuf ( comme je fais aussi dans mes achats). La production même de tissus, comme celle des vêtements nécessitant beaucoup de ressources, matières premières, d'énergie; autant éviter le gaspillage textile.
  • D'où aussi, mon orientation upcycling quand c'est possible: réutiliser tous les textiles que j'ai déjà ( vêtements etc), mais aussi récupérer les fournitures ( fermetures, boutons etc..).
Au fur à mesure de mes créations, je vous mettrai les liens vers mes sources : informatives, fournitures, et inspiration.
C'est aussi ma manière de semer des petites graines.

dimanche 21 avril 2019

Trouvailes du troc au sel

Le mois dernier c'était la dernière BLE ( bourse locale d'échanges), du troc au sel!
J'aime beaucoup ces rencontres, on se retrouve, on échanges, les idées fusent, des projets naissent. C'est un moment stimulant, plein d'ondes positives qui poste pour redémarrer la semaine !

Le thème de celle la, c'était les plantes: echanges de graines, de plants, boutures!
J'ai fait le plein pour mon jardin.
Il y avait aussi des livres et revues sur le thème !
J'ai trouvé, un livre , une pépite !

Pleins d'informations, légumes par légumes.
Par emplacement, type de sol.

Comme dit le proverbe, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs confitures !