samedi 18 mars 2017

Une pause nature ( sisi dans Paris)!

Le soleil revient timidement, et du coup, nous allons plus facilement au jardin ( bon en hiver, c'était entretien, bricolage etc...), la semaine dernière, on a la surprise, de voir les bulbes plantés en novembre, sortis et pas loin de fleurir.

 
 
autour, la nature aussi montre le bouter de son nez!
 
et cette année, nous avons choisi comme thème pour la parcelle collective: les fleurs comestibles et médicinales à usage phytothérapie : tisanes, baume, huiles etc...
Grâce à un groupe de troc sur Facebook, j'ai eu : de lavandes, du soucis, de la mauve, des bleuets...
Nous avons donc commencé les semis, en version récup ( briques de laits et rouleau paire toilette)!
 
des moments au rythme des saisons, ça fait du bien!

Voila, la suite au prochaine épisode....


dimanche 5 mars 2017

parce que réparer c'est aussi réduire les déchets

"Je me rappelle d'un temps que les -jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaitre ", disais Aznavour!
Mais, quand on regarde et observe les jeunes de maintenant , on dirait qu'il décovre que des choses peuvent se fabriquer de nos propre main, peuvent se réparer; bref qu'on est pas obligé de racheter!

Et donc, de mon temps ( non je n'ai pas 80 ans, que la moitié+4!), je me rappelle de la clique de la poupée: j'y allait quand ma poupée avait un oeuil en moins, un autre truc cassé, quand  c'était un truc décousu, ma mère prenait du fil et une aiguille et hop!

Ya plus ça, c'est fini ma brave dame, on fait plus ! maintenant on casse on change ( et je dirais, c'est pareil dans les relations : ça va plus, on change.. Oh, la arrètes Cécile, tu vas trop loin!)!

Bon revenons à nos moutons, il faut réapprendre à réparer, et heureseument des initiatives se développent: les repair café, les ressourceries, des sites, des vidéos!



Aujourd'hui, je vais donc vous livrez mes pistes en matières de réparation ( en région parisienne,)

  1. La recyclerie du 18eme ( bon même si pour ma machine à coudre ils avaient pas la solution), ils ont un atelier réparation, ils vous prètent les outils. Vous pouvez y aller le samedi, appelez en semaine avant pour savoir s'ils ont assez de bénévoles. Ils sont aussi des ateliers sur des thèmes, vous pouvez consultez le planning ici.
  2. les repair-café de paris: pas encore testé, mais bientôt, ils en font dans diverse lieux. 
  3. Aprés l'achat: réseau social entre consommateur: vous pouvez aussi rejoindre les groupes correspondant à vos objets et poser des questions, voir les réponses des autres et voir d'autres ont déja posé la question.
  4. Comment réparer :une mine d'or aussi pour apprendre à réparer, un forum d'entre aide entre utilisateur, il ya des groupes par produits, un répertoire de dépanneur par régions, des conseils, ds guides 
  5. Spareka: n site avec des vidéos, pour apprendre à réparer vos appareils, les notices, les schemas.ils ont aussi plein de pièces détachées. Parfois, ils font des rencontres à la Recyclerie, sur un thème. je suis allée ( pour mes besoins), à celui sur le lave vaisselle.  
  6.  Leur vidéos sont visibles, sur youtube, en tapant spareka.
     
    Voici, déja mes pistes, vers lesquelle je me  tourne quand j'ai un soucis avec un appareil.
    En esperant que vous trouverez votre bonheur, et que ça vous inspire.
    Pensez, avant tout avant de vouloir racheter, à vous demander ce que vous pouvez faire. Il y a aussi les réseaux d'entre aide entre voisin, et en attendant la réparation de votre objet, peut être l'emprunter à un voisin...




Mes premiers achats éthiques et écologiques!

Comme je le disais la semaine dernière, même si je parle beaucoup d'achats d'occasion, de faire soi même; je ne suis pas non plus hippie, habillée en vintage, avec que du vieux sur moi!

D'abord, parce que d'occasion on trouve des trucs "à la mode", si tant est que la mode soit un critère, disons pas vieillot, ni abimés, mais qui ont du style.
Ensuite parce que j'achète neuf ( pas encore porté); soit en trouvant à prix dégriffés, dans les vrais magasins de déstockage ( fin de série, invendus etc..), soit en soldes ( oui, oui je les fais mais pas parce que c'est les soldes, juste parce que j'ai besoin), soit neuf mais répondant à certains critères ( made in France, écologique, éthique...)!

C'est donc dans cet esprit que j'ai renouvelé quelques pièces de ma garde robe ( sans l'encombrer non plus, puisque chez moi si un rentre l'autre sort, ou vice versa ).

Il me fallait un nouveau jean et c'est chez Bonobo, en solde que j'ai trouvé , en solde!
https://www.bonoboplanet.com/fr/jeans-femme-c-6.htm


Ensuite, j'ai renouvelé une paire de chaussures pour le printemps  en soldes aussi ( au même prix, qu'une achetée à La H***, qui a durée que un an et n'a pas résisté à un retour sous la pluie)!
J'ai trouvée chez dream in Green ( actuellement plus en soldes).

Comme quoi, parfois il vaut mieux résister attendre un peu, et se faire vraiment plaisir.

Si vous vous demandez comment s'habiller éthique sans y laisser son smic, je vous conseille l'article de Coline, du site et pourquoi pas Coline. Vous y trouverez quelques bons conseils, que j'essaye d'appliquer au quotidien.

Et si vous ne trouvez pas de boutiques d'occasions autour de chez vous, allez faire un tour sur Happy New Green, vous y trouverez une liste de friperie en lignes avec des commentaires, les pies, les moins, les prix etc..

samedi 25 février 2017

Gaede Robe Ethique

Je vous ai déjà parlé de ma vision des choses pour avoir une garde robe éthique à mon sens: en se tournant vers l'occasion!
Pour cela plusieurs pistes:
Je prépare d'autres articles sur le derniers thème!

En attendant, je partage avec vous une décision prise cette année: opter pour les marques éthiques :
  • Qui respecte l'humain, les employés...
  • Qui respecte l'environnement
  • Qui utilise des matières, bio, naturelles ( pourquoi pas vegan)
  • Dont la production est française, sinon européenne ( pour les raisons précédemment citées)
Je suis comme tout le monde,  malgré mais convictions sur l'occasion; j'aime aussi avoir du neuf, surtout s'ils durent longtemps. Par contre je n'en n'achète pas n'importe quand n'importe comment, c'es uniquement si j'en ai vraiment besoin, que je n'ai pas trouvé mon bonheur en seconde main.
Alors je m'oriente vers le neuf; j'étais déjà un peu éthique dans mecs choix, en achetant made in France des vêtements de qualité qui durent. Pour des raisons économiques avant tout; car même si sur le coup je met le prix, c'est un investissement pour l'avenir, car je n'"aurai pas à renouveler l'achat avant un longtemps. Et aussi car, c'est pour moi, une façon de soutenir l'économie de mon pays.
Et du coup aussi écologique, car, si je ne rachète pas, je ne jette pas, donc pas de déchets!

Cette année, le neuf sera donc d'autant plus Made In Dance mais aussi Éthique et Écologique, selon les critères cités au dessus.
Alors oui c'est pas donné, alors, j'ai décidé de mettre de coté, en cas de besoins, petit à petit; en versant chaque mois un peu sur l'épargne: soit une somme fixe, soit l'économie faite lors de l'achat d'occasion d'un vêtement. Et quand j'ai besoin, selon la somme disponible, je m'offre une pièce.
Pour aller plus loin sur le sujet, je vous conseille cet article.

Après quelques recherches, j'ai trouvé quelques sites références dont je m'inspire:
  • Happy New Green : spécialisé sur le thème, avec une annuaire des marques éthiques.
  • Pin Up Bio: et son annuaire, mais aussi tout ces conseils
  • Mango and Salt: sa rubrique mode, des conseils, des avis, son style : des articles simples sans prétention, qui n'essaient pas de convaincre et ne sont pas sponsorisés par une marque; bref un choix de confort, personnel.
Voila, je publierait donc de temps en temps mecs achats avec un avis sur le vêtement, la marque etc..

dimanche 19 février 2017

Zero déchets, Zero gaspi, Zero dépenses (ou presque)!

Plus j'avance sur ce chemin plus j'y trouve des avantages!
Le zéro déchets implique, de se creuset aussi un peu la tête pour trouvera comment ne pas en faire, et donc comment réutiliser les choses.
Au jourd'hui, je vais partager avec vous mes pistes en matières de cuisine!
Car je ne me m'appelle pas Wiki Cécile; non, non je n'ai pas créé mon wiki, même si c'est possible de créer son wiki!
Dans l'article précédent, je vous parle de " la collection wiki", qui vous permet d'apprendre plein de choses; c'est là en partie que je pioches, quand je cherche une idée!

Une fois la théorie mémorisée, je passe à la pratique ( ça passe: super, ça rate: tandis, je ferai mieux la prochaine fois).

J'ai fait des croutons pour la soupe avec un reste de pain un peu dur! C'est  un truc de grand mère, mais j'ai voulu l'améliorer et j'ai trouvé chez Tangerinezet

Il Y a aussi la version simplifié, avec un Tupperware, ou saladier avec couvercle !

Avec le reste  j'ai fait de lachapelure avec le reste: couper en petits morceaux, disposer sur la plaque du four pour 10-15 minutes, laisser refroidir, mixer et hop c'est fait!

On n'achète plus de jus d'orange, mais des oranges, on en presse une le matin, on garde les peaux au frais et chaque week ends, j'en fait soit: de la poudre de zest pour gâteaux, mon nettoyant multi-usage au vinaigre Blanc, ou du thé atmotisé, c'est Madame salade qui m'a donné l'idée!
Depuis que je suis adepte du thé " en vrac", pas en sachet; j'ai toujours quelques thé dans des pots en verre ( récup des pâtés et terrines de Noël), en général, du vert, du vlan, un parfumé, et du noir!
Je me dis, que le noir me sert pour me réveiller ( à la place du café, j'aime pas), mais trop fort quand même, alors, finalement je j'aromatise: écorce d'orange, morceaux de pomme qui était en fin de vie, cannelle, et HE d'orange douce ( qui me sert aussi pour la lessive, en diffusion, le bain), et hop un nouveau thé!

Dernière recette en récup: les biscuit à l'okara ( noisette, avoine, amande): je fais mon lait végétal, et je garde toujours l'okara ( résidu issu du mixage), soit je l'utilise de suite parés ( je fais le lait le week ends), soit je congèle! Donc, un peu d'okara, de farine, du sucre, des morceaux de chocolat et hop!

J'ai l'intention de faire plus de choses, avec des épluchures, dans la petite cuisine de Nat, il Ya une section qui m'inspire beaucoup!

Dernière astuce grâce " aux licornes, j'ai trouvé comment réutilisé les peaux d'oranges et restes aprés macération dans le vinaigre, et récupération du zest: je mixe le tout, et hop, pour nettoyer wc, évier et baignoire, et même robinetterie!

Je vais aussi essayer, les tisanes aux épluchures, de la cabane anti-gaspi

lundi 13 février 2017

Les ources qui me ressources




Depuis que j'ai commencé à ralentir, à vivre en pleine conscience profiter du moment présent, je me sens beaucoup mieux, voire plus légère.
Non pas que je prend tout à la légère mais, disons que j'arrive plus à lâcher prise sur les choses, et j'essaye de positiver, du moins de trouver une alternative plus agréable aux petits soucis de la vie.

Ce qui a déclenché chez moi, cette façon de voir les choses, c'est la méditation, et surtout le livre " trois amis en quête de sagesse", de Mathieu Ricard, Alexandre Jollien, et Christophe André, j'en parle  ici.

Après la lecture j'ai eu envie d'aller plus loin et pratiquer au quotidien tous les conseils, alors au début je me suis fait des notes, des alertes, j'ai même télécharger une ampli (mais je ne j'utilisais pas. Pas assez souvent et du coup le cout mensuel pour avoir un accès complet, partait en l'air).

Puis j'ai découvert Les défis des filles zen, chaque semaine un petit défis qui permet d'avancer, d'aller plus loin, sur sa page des petits mots sympas, qui bouts, et des petites vidéos qui résument.

Comme je voulais continuer aussi la méditation, j'ai trouvé une chaine YouTube, avec des méditations thématiques: les pensées, les sensations etc...

Récemment, j'ai découvert, un blog que j'aime beaucoup, car il envoi beaucoup d'ondes positives, sous forme de petits conseils par thème. Quand j'ai un coup de moud, je pioches dedans:
Good Vibes  Only


Et puis, faire des choses qui me font du bien: la cuisine, les loisirs créatifs, la lecture, voir des amis...
Bref, des petits plaisirs de la vie et c'est reparti!

dimanche 12 février 2017

Connaissez vous la collection Wiki?


Quand j'ai commencé ce pèlerinage pour une vie plus saine, j'ai compris qu'il fallait faire soi même, du fait maison, pour être sure de ce que j'utilisais.
Ça tombait bien, moi et le fait main, c'est une histoire qui qui colle.
Bon je ne fait pas tout, faute de temps, de connaissances d'espace de moyens etc... mais je fais pas mal de choses. Alors je voulais du coup pouvoir faire un peu plus.
Pour le temps, j'ai revues mecs habitudes, définis mes priorités : moins de connections, d'écrans, moins de sorties lèche vitrine ( bon ça pas dur, je ne suis pas une fassions addict); plus de temps pour moi pour des choses que j'aime faire .
Pour l'argent, ben en fait, quand on se lance dans le zéro déchets on pense recyclage,upcycling , chez soi: alors on garde beaucoup de choses, on brouille, on trouve des pistes, en fait aussi on dépende moins mais mieux.
Il ne manquait plus que les connaissances, alors évidemment il Ya les divers cours et ateliers ( que j'essaye de suivre quand je peux), mais sinon pour apprendre comment faire les choses sans dépenser, sans aller à l'autre bout de sa ville: il y a la collection WIKI!

Kezako?
Vous connaissez tous, Wikipédia? Eh bien dans la même série, vous avez:
  • Wiki how: tout ce que vous savoir, pour apprendre à faire quelque chose: comment calmer une démangeaison cuir chevelu( c'est mon souci actuel), comment faire ceci, faire cela: vous tapez votre recherche, et vous avez plusieurs méthodes proposées.
  • Wikibook :La bibliothèque de livres pédagogiques libres que chacun peut améliorer. Ainsi vous pouvez consulter un livre en ligne sur n'importe quel sujet: une pate à tarte ( mon sujet du moment; mais il yen a plein d'autres) et vous avez la recette détaillée, et même aussi en images, mais tout y est!
  • Wikiphyto : pour tout savoir sur les plantes aromatiques et médicales
  • WikiFab: le petit dernier ( il doit y envahir d'autres), vous apprends comment fabriquer des choses, de vos mains, l'encyclopédie du bricolage!
Déjà avec les 3 premiers, je trouvais souvent mon bonheur, pour apprendre de nouveaux truc, m'améliorer. Mais avec le troisième la collection est complète. Avec ça, vous pouvez faire de la place dans vos bibliothèque et revendre ou donner vos Universalis à qui en voudrait encore. Peut être un donc pour Emmaüs ou autre association solidaire. Vous ferez d'une pierre deux coups; vous désencombrer et vous ferez des heureux!

  • Je viens aussi de découvrir: wikibouffe: le guide culinaire collaboratif!



En prime, je vous propose deux autres sites pour compléter vos connaissances; vous 'aurez plus d'excuses, pour ne pas faire vous même les choses et faites des économies ( en choisissant la bonne méthode: simple, tapie, efficace, minimaliste: pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple)

  • Tout faire soi même : une vraie mine d'or pour le DIY, des idées pour tous les gouts, tous les budgets. Il Ya a même une petite boutique pour les produits que vous ne pensez pas trouvera autour de chez vous.
  • Et un autre, un incontournable, cfaitmaisonn: connu de tout ceux qui sont passés au fait maison.
Voila, encore de quoi faire des économies, éviter de dépenser quand on peut faire autrement. Acheter n'est pas la seule solution!