dimanche 30 décembre 2018

Je m'allège petit à petit.

Je ne parle pas de minimalisme "matériel", mais plutôt au niveau mental.
Voir, son esprit comme un ballon gonflable : le délester pour qu'il prenne de la hauteur. Non pas pour  juger  de notre hauteur les gens; mais pour avoir une vision globale de la situation, prendre du recul et trouver une solution ou relativiser.
J'essaye au quotidien de suivre cette orientation. Pour ça j'ai quelques sources qui m'accompagnent:

Je avez parlé de ma "bible bienveillance " :Trois amis en quête de sagesse. Je m'y plonge dés que j'ai un doute, une inquiétude, que je me sens perdue. Elle m'aiguille vers la bienveillance envers moi même d'abord c'est une base pour ensuite se tourner vers les autres. Voici donc quelques extraits qui me guident.
  •  l'égo est comme un vehicule, il vous sert d'aller d'un point à un autre: d'une émotion à une autre. Donc tout comme on a pas besoin d'un gros 4X4 polluant pour se déplacer; on a pas besoin d'un égo surdimensionné qui polluent l'esprit.
        • Se lancer dans l'altruisme c'est sortir de prison, s'affranchir de l'égo.
        • En gros, que l'on ait un petit ou un gros égos, s'ouvrir aux autres vous aide à relativiser, remonte votre estime ,votre confiance et même le moral.
On peut aussi  soit le corriger, soit le changer:
        • Le corriger par la méditation, la encore les auteurs du livre la préconise pour se recentrer , mieux se connaître , identifier ses émotions , leur faire une place.
        • Le changer s'est voir les choses autrement: pour cela c'est le podcast " Change ma vie" , c'est une vraie boite à outils pour l'esprit, dans laquelle je pioche souvent.

  •  J'essaye ensuite de me délester de ce qui pèse, qui ne m'appartient pas forcément :
        • Le jugement des autres : ce sont des remarques pas agréables dont on se serait bien passé, ou bien des excès de compliments qui vous mettent mal à l'aise. Les trois amis en quête de sagesse, nous rappellent, que ces mots sont comme des objets que l'on vous donne alors qu'ils ne vous intéressent pas, qu'ils vous encombreront. Le plus simple est alors de penser très fort ( ou dire ), que la  remarque ne nous concerne pas, et que vous la rendez à son envoyeur; c'est à lui qu'en revient la responsabilité, et le poids.  Plus concrètement , dire à la personne qu'il s'agit de son point de vue et pas forcément le votre.
        • Ce que je me dit aussi, c'est que ce n'est pas moi, que je me connaît, que d'autres personnes ont une vision différente, donc, c'est pas la peine de faire une montagne de cette Coline, que je peux contourner.
        • Ensuite, si cette remarque me touche malgré tout, j'essaye de savoir pourquoi, et de corriger s'il faut, pour me sentir mieux. Comme une petite remise en question, qui aide à avancer.
        • le mieux,si la remarque est vraie ou en partie, c'est d'arriver à l'accepter, l'intégrer à son " décor intérieur" et l'assumer ( chose moins évidente chez moi, mais j'y travaille).
  • Enfin un autre poids qui pèse quand même un peu parfois, chez moi : la culpabilité.
        • J'écoute mon intuition, j'écoute mon cœur et mon corps.
        • Je lutte contre le perfectionnisme, car pour moi ça mène à un moment ou un autre à la frustration. Je met la  barre moins haute et cherche le positif dans ce que je fais.
        • Et surtout j'agis en accord avec mes valeurs, ce qui guide mes choix. J'avoue que je place ça en premier dans mes priorités, et place le reste après. Mais au moins pas de regret de ne pas avoir fait.
Voila, mes petits trucs, avec lesquels je jongle pour alléger mon ballon. Il ne monte pas encore très haut, car il Ya encore quelques poids, mais il prend un peu de hauteur . J'espère un jour pouvoir le laisser s'envoler et aller ou lèvent le porte, tout en dirigeant veillant sur son orientation pour ne pas foncer dans les macifs.

1 commentaire:

  1. Merci pour ce partage plein de douceur, tu m'as vraiment donné envie de lire celivre et de l'avoir comme soutien pour ma vie quotidienne! Joyeuses fetes!

    RépondreSupprimer

Ajouter votre cailloux

Mon engagement associatif

 Si vous suivez depuis le début ce blog, vous avez pu constater que j'essaye de m'impliquer pas mal au niveau associatif. Déja quand...