mardi 19 mai 2020

Une autre Bible dans ma biblio

J'ai profité de ces deux mois de confinement, pour me plonger dans le dernier livre de Marie Duboins, alias La Salade à tout et Herveline Giraudeau de Sortez de vos conapts : " L'abus de consommation responsable rend heureux" .

Enfait c'était fin Mars et déja je voyais sur  les réseaux, malgré le confinement et les restrictions les gens consommer à outrance: par peur du manque certainement ils faisaient des stocks de livres pour les lecteurs, de le tissus pour les couturières, de laines, de vivres etc sans se soucier de la sécurité.

Licorne depuis quelques temps, ces comportements me choquaient, limite m’écœuraient. C’était plutôt la période propice à repenser ses priorités.
Bref, j'ai eu besoin d'une sorte de retour aux sources ( je suis toujours dans le groupe des licornes), mais j'ai eu besoin d'un bon bain de licornie.
Alors j'ai acheté la version numérique du livre!

Et là, ça a été comme un vent de fraîcheur, dans cette période un peu lourde.
Depuis c'est comme une bible, dans laquelle je me replonge , comme une bulle qui me rassure et me fait du bien. Et d'autant en ce moment pendant le déconfinnement où les gens reprennent leur habitudes d'avant.

Et donc, aujourd’hui j'ai décidé de publier cet article, pour partager avec vous ma lecture.
Ce livre, nous plonge au plus profond de notre être, pour nous poser les vraies questions qu'on ose pas se poser. Celles correspondant à nos besoins et qui nous poussent à des attitudes parfois incontrôlées.
Une fois cette introspection faite, les auteures ne nous laissent pas comme ça avec nos valises sur le quai. Elle s nous proposent les outils et techniques de résistance.
Elles décortiquent en profondeur la méthode BISOU, chaque chapitre correspond à une lettre. Elles reprennent le sens véritable de chaque Mot, pour répondre aux bonnes questions.
Ce qui fait du bien tout au long de ce livre, c'est l'humour et l'autodérision, ce qui ne remet pas en question le serieux de la méthode, mais les auteures n'en prennent pas la grosses tête pour autant.
Au final, ce livre nous apprend ou plutôt confirme, qu'on peut être heureux en consommant moins mais mieux, cela n'enlève pas le plaisir mais permet d'en profiter au maximum . Donner du sens à notre consommation fait du bien au moral.
J'en ai tiré quelques leçons, que je partage ici avec vous:
  1. Ne pas se laisser Surconsommer: ni par soi même, ni par les autres. Et appliquer cette doctrine aux autres. De ce fait j'ai fait un grand ménage dans mes groupes FB et sur Instagramm ( pas fan de ce réseaux, je me limite à 3 comptes. De plus j'applique aussi le moins mais mieux dans ce domaine: j'y vais modérément et intervient aussi modérément.
  2. L'information n'as pas accès open bar à mon cerveau : je filtre, et parfois même, me fait des moments  sans connections. Je boude les réseaux pendant un moment pour éviter l’overdose,et me reconnecter aux réel, à la nature, pour ralentir  et mieux revenir.
Ce Livre est une vrai source de bien être pour moi. Il me ressource, me remet sur des rails, quand je me sens dépasser par les attitudes de cette société de consommation. Quand à longueur de journée on entends qu'il faut se faire plaisir et que ça passe par la consommation; il est bon de se reconnecter à soi même pour mieux se connaître, savoir ce qui nous fait vraiment du bien.
En l'occurance chez moi, c'est de partager, faire de mes mains plutôt que de posséder, accumuler. Je profite donc du moment présent sans penser à ce que je vais faire aprés ( en matière de loisirs).
Ce livre me permet de me rappeler mes vraies valeurs, je m'y plonge chaque fois que j'ai besoin.
Merci encore à Marie et Herveline.
Si cet article vous a mis l'eau à la bouche, vous trouverez le livre ici ( lien affiliation chez Decitre pour soutenir Marie)

4 commentaires:

  1. oh mon dieu!!!! tu es dans ma tête ou quoi????
    non, sans rire, j'ai relu 3 fois ton article et vraiment chaque mot que tu emploi confirme ce que je ressens....
    je n'ai pas encore acheté le livre, j'attendais un peu pour le trouver d'occasion...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce message.
      On se retrouve sur les memes valeurs.
      C'est pour ça qu'on est licorne.

      Supprimer
  2. Je vous comprends, acheter pour "faire comme des autres" ne me correspond pas. Je récupère et fabrique avec ce que je possède. Créer est une source de satisfaction durable alors que céder à une envie d'achat peut être un plaisir très fuguasse. Savourer ce que l'on a en profiter et ne pas envier ce qu'a le voisin, cela ne nous correspondra pas. Etre en harmonie avec soi-même est très précieux. Continuez votre chemin de vie. Bravo.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet encoragement.
    Ça fait chaud au coeur de voir que mes mots raisonnent chez d'autres.

    RépondreSupprimer

Ajouter votre cailloux

Mon engagement associatif

 Si vous suivez depuis le début ce blog, vous avez pu constater que j'essaye de m'impliquer pas mal au niveau associatif. Déja quand...