dimanche 24 janvier 2021

La nature est ma source

 C'est un constat fait quand j'étais encore à Paris, suite à un  échos défis de Natasha. L'envie et le besoin de retrouver un contact avec la nature se faisant pressante; j'ai chercher et trouver des moyens d'y répondre même en habitant en ville. 

A l'époque voici  mes solutions, qui pourront peut être vous inspirer:

- Je réduisais mes trajets en transport en commun, en descendant une station avant et faisant un détour par les parcs .

- J'essayais de partir plus tot, pour m'octroyer quelques minutes dans le parc à coté de mon lieu de travail.

- Je profitais des beaux jours lors de ma pause déjeuner, pour la faire dans le parc.

- Nous nous sommes inscrits au jardin partagé, et tous les dimanches aprés midi nous les passions avec des voisins du quartier qui jardinaient aussi.

- On essayais de s'octroyer un week end ou une Journée hors de Paris: en organisant des sorties avec des amis, en allant voir la famille proche  ( Reims, à 45 minutes en train)

- On a même fait des sorties à la ferme cueillettes le week end.


Puis le moment  de quitter le métro boulot dodo est arrivé:nous avons déménagé en Loire Atlantique dans une maison avec Jardin.

C'est sure, c'est plus simple pour le contact avec la nature, et je profite de ce privilège. Je me rends compte rends compte à quel point c'est "vital" pour moi.

Ces moments de nature, me font plus de bien que tout autre methode. Les plantes d'ailleurs font partie de mon bien être, plus que je les intégre dans mes soins consmétiques, mais aussi en tisanes selon leur propriétés.

Aujour'dhui ce qui me ressource c'est :

- Faire un tour dans le jardin et observer les plantes sauvages et fleurs qui y poussent.

- Des moments où je prends soins de mon jardin ( sans excés), des petits gestes ; chaque mois il y a quelques choses à faire. Prendre soin de son jardin: ou de plantes, c'est un peu prendre soin de soi. C'est un bPienfait réciproque.

- M'occuper des poules, les observer:chaque matin, aller leur ouvrir pour laisser gambader, leur donner à manger, parfois même en prendre une dans les bras . J'adore quand je reviens vers la maison, et qu'elle me suivent, je vais chercher des graines, que je mets au pied d'un arbre, ou je prends le temps de leur en donner une poignée dans la main... Une présence qui fait du bien.

-Me poser sur la terrasse et contempler le paysage en silence : c'est un peu comme si je me remplissait des couleurs, des odeurs. J'adore l'automne et son camailleux d'oranges et rouge. Une tonalité qui réchauffe. Prendre le temps de contempler la nature c'est un peu reprendre sa place d'humain et se recentrer sur l'essentiel.

- Puis faire une scéance de ronron thérapie avec mon  chat.

Quand il fait trop froid, je me plonge dans la lecture d'un bon livre.

Bref, des petites choses mis bout à bout qui font du bien, que je ne  lacherai pour rien au monde.


1 commentaire:

  1. Je comprends tout à fait ce ressenti. Depuis que j'ai emménagé dans une maison, j'ai tout de suite installé 3 carrés potager. Je trouve que c'est très réjouissant de voir pousser les légumes - vu ma main verte, c'est presque un miracle ! - les cueillir et enfin, les voir dans l'assiette. Il n'y a pas plus frais !!

    RépondreSupprimer

Ajouter votre cailloux

En harmonie avec mon cycle

Je le disais déja dans cet article, j'ai poursuivi la routine que je m'etais lancée à ce moment pour les pèriodes rouges, ajusté cer...