dimanche 28 avril 2019

La couture en mode licorne

Comme je vous le disais dans les articles sur le même sujet, je me suis remise à la couture.
Mais je ne veux pas tomber dans le mode tissus addict, ni me laisser envahir pas cette activité.

Je veux rester licorne, même dans ce loisir .
J'ai beaucoup surfé sur le net pour m'informer et me former ( comme dit Madame salade, tant qu'on surf intelligent , il n'y a pas de problème, on apprend), et de blog en blog, j'ai trouvé un courant en couture qui me convient bien puisqu'il s'agit de la slow couture.
Comme tout ce qui découle du mouvement slow, il invite à se poser les bonnes questions et pratiquer la couture de façon responsable.
C'est quoi coudre de façon responsable ( chacun à sa vision, comme pour tout courant)?
Pour moi, ça voudra dire, un peu appliqué la méthode BISOU ( encore elle, elle est partout, mais c'est un vrai outil): de quoi j'ai Besoin , en ai-je besoin?  Dans l'immédiat ?je peux attendre Lebon moment, de trouvera le tissus et le model adéquat ( ce qui veut dire mieux savoir dans quel style je suis le plus à l'aise); Est-ce que j'ai un tissus ou un model semblable, d'où vient il? Grandes marques, ou créatrices indépendantes, est que je peux en trouvera un d'occasion, gratuit?

Tout ça nécessite plusieurs connaissances techniques, spécifiques sur le sujet:
  • Faire le point sur ma garde robe et examiner les matières, couleurs et forme qui me correspondent et définir mon style.
  • Préférer la qualité à la quantité :Mieux connaître les tissus: leur usages, entretient, comment les coudre.Connaître les tissus naturels, biologiques, leur solidité
  • Savoir prendre mes mesures, mieux connaître les techniques de coutures
  • Dans mon choix des provenances, j'ai décidé de privilégier le déstockage , les fins de stock, bref tout ce qui peut être encore utilisé, avant de chercher dans le neuf ( comme je fais aussi dans mes achats). La production même de tissus, comme celle des vêtements nécessitant beaucoup de ressources, matières premières, d'énergie; autant éviter le gaspillage textile.
  • D'où aussi, mon orientation upcycling quand c'est possible: réutiliser tous les textiles que j'ai déjà ( vêtements etc), mais aussi récupérer les fournitures ( fermetures, boutons etc..).
Au fur à mesure de mes créations, je vous mettrai les liens vers mes sources : informatives, fournitures, et inspiration.
C'est aussi ma manière de semer des petites graines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux

Mon engagement associatif

 Si vous suivez depuis le début ce blog, vous avez pu constater que j'essaye de m'impliquer pas mal au niveau associatif. Déja quand...