dimanche 16 septembre 2018

R comme Recycler ou Réutiliser

Si vous essayez de réduire vos déchets et que vous avez lu des articles, voire même le livre de Béa Johnson , vous connaissez surement la règle des 5 R.
Même si son exemple est pas forcément réalisable partout et pour tous, cette règle est une base qui peut aider quand on se lance dans le Zéro Déchet.

Avant de vous rappeler cette régle, pus pouvez aussi vous souvenir de cette phrase:
Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas.

Je vous la redis pour rappel :

Refuser : tout ce qui peut être un déchets potentiel , qui risque de finir à la poubelle.
Réduire : les achats à usage unique , dont trouver les alternatives durables
Réutiliser : ce que l'on a avant de racheter, leur donner une seconde vie
Recycler : bon évidemment trier, mais chez soi on peut commencer , ça s'appelle l'ucyclage, on cherche comment transformer les objets.
Et en anglais ils appellent cela Rot, chez nous c'est composter.

Forte de cette règle, j'essaye donc de l'appliquer, mais je ne suis pas au niveau de Béa Johnson, loin de la. Et il Ya certaine choses dont je n'ai pas d'alternatives. Où alors il faut traverser la ville, ou le faire venir de loin, ou bien la solution proposé me convient à moitié ou d'autres raisons.

J'ai donc pris le parti, de leur trouver une autre utilisation. Étant assez branché bricolage et recyclage, et grâce à pinterest , je trouve plein d'idées.

Voici donc mes solutions.


 
  • Les briques de lait: certes je pourrais faire mon lait végétal, mais ce n'est pas que 'aime pas ( c'est monsieur), mais ça ne dure pas longtemps, ça se conserve pas facilement. Alors j'en fait de temps en temps, sinon, je recycle les briques: elles me servent de barquettes à semis.

 Sinon j'envisage aussi d'essayer d'en faire des set de table ou autre.
  • Les rouleaux de papier toilette: pas encore prète à passer au papier lavable, ni à la douchette! Du coup il meservent aussi pour les semis; je peu les mettre directement en terre. sinoncomme papier au ompost pour absorber l'humidité, et l'hiver comme allume feu.
  • L'emballage couleur Vichy de la viande chez le boucher: je n'ai pas osé amener mes conteneurs, en verre , trop lourd et encombrant ( quand je vais à vélo au marché); alors j'en ai fait des set de table, collés sur du cartons et plastifiée. Je les gardes aussi pour faire des couvertures de carnets recyclés.
  • Les pot de yaourts: on fait nos yaourts, avec un yaourt acheté, nous avions testé le ferment mais sans succès. Alors on achète les yaourts, mais on prends les pot en verre, que je garde pour d'autre desserts ou crème, et sinon pour faire des munis serres pour l'hiver, à mettre par dessus les semis dans les rond en cartons de PQ. Au pire, je les déposerait à la boite à dons, ou troquerai.
  • Les chaussettes unique, dont je n'ai pas trouvé la paire: j'en fait des balles pour mon chat, roulées en boule, l'une d'âne l'autre puis fermée par une couture.
  • J'ai aussi, fabriqué une mangeoire à oiseaux avec une petite bouteille en plastique, relique d'un voyage ou j'avais oublié ma gourde.

Voila mes petites idées, sur le blog Recycle et Cie, vous trouverez plein d'autres idées.

2 commentaires:

  1. A propos des emballages du boucher, j'ai pris l'habitude d'apporter mon contenant. Au début, le boucher était perplexe, comme le poissonnier, mais petit à petit, cela s'est fait ainsi. Effectivement, parfois, un contenant en verre est encombrant. On peut utiliser un vieux contenant en plastique, moins lourd.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est vrai, je vais essayé au marché. J'ose pas non plus. Faut que je me lancé.

    RépondreSupprimer

Ajouter votre cailloux

Mon engagement associatif

 Si vous suivez depuis le début ce blog, vous avez pu constater que j'essaye de m'impliquer pas mal au niveau associatif. Déja quand...