dimanche 10 juin 2018

L'ortie : ma meilleure amie !

Non, je ne réinvente pas la chanson, mais je commence une nouvelle série d'articles, sur ce qu'on appelle communément " les mauvaises herbes" et qui en fait se révèlent de bons alliés.

En abordant des aspects du quotidien, de la cuisine au jardin, en passant par la salle de bain!
C'est vrai qu'il il y  plein de livres et sites, mais j'avais envie de partager mes tests aussi dans cette rubrique, avec des recettes "insolites".

Je commence donc par L'ortie !

  • Un petit résumé (car on peut en dire long), sur ses atouts et propriétés, pour comprendre le pourquoi du comment.
Mission :: résister aux herbicides, dépolluer et harmoniser l’information ferrique du sol; réguler le fer dans la terre afin d’assurer à chaque plante sa part de croissance.
-> Plante riche en fer, aussi bonne pour le jardin que les humains .
-> Utile à la biodiversité, et la survie des papillons.
-> Nourrit les micro organisme et la" faune" sous terrains.

Santé : Riche en Silice, en tisane participe à la vitalité osseuse et articulaire
            Riche en fer, elle stimule le renouvellement des cellule sanguines, régule l'anémie .
            Remède anti fatigue

Beauté : stimulant la vascularisation du cuir chevelu, elle ’entraîne la repousse des cheveux.

Femme : régule les règles abondantes.
                Vertus galactogènes: aide à l'allaitement ( conseils médical recommandé)


Parties utilisées: tout est bon dans l'ortie.
Chaque partie à un rôle: feuilles pour problèmes digestifs, articulaires ou veineux.
                                        Graines pour actions laxatives, ou thyroïde
 En infusion: 2 à 3 tasses par jour en dehors des repas.

Super Aliment ( gratuit): très riche en fer et en silice mais également en calcium, magnésium (un super antioxydant !), zinc, sélénium, sans oublier un excellent cocktail vitaminique (A, B, C, E, K).

Maintenant que je vous ai présentée cette dame, voici donc
  •  les recette que j'ai testées ( car évidemment pas les mienne)
Je voulais sortir des sentiers battus alors, j'ai choisi des recettes moins connues.

En cuisine : bon évidemment j'ai testé la fameuse soupe aux orties délicieuse, mais que tout le monde connaît. Par contre j'ai croisé sur le magasine 4 saisons au jardin :
 le pain d'ortie:

Pas mauvais, on peut l'utiliser avec une salade, en sauce, pour sauver, ça rajoute un petit gout.
Le mien a plutôt une consistance cake, en entré ou apéro , il passe bien.


Prochain test : les cookies aux orties.( à suivre)

En cosmétique : j'ai opté pour la simplicité (les choses les plus simples ,sont les meilleures), j'ai donc testé la poudre d'orties en shampoing sec. Pas compliqué :laisser sécher quelques jours les feuilles d'orties, puis les broyer en poudre ou fines miettes .

Forme et bien être : j'ai opté pour la tisane d'ortie :
-> recettes aussi simple :1 cuil. à soupe de feuilles broyées, une grande tasse d’eau bouillante
Faites infuser pendant 10 min. Cette tisane peut être bue sans sucre. Toutefois, un peu de miel de sarrasin, reconstituant et tonifiant, traditionnellement conseillé en cas de fatigue, est parfait avec cette infusion.
Résultat: effets garantie, je l'ai adopté, c'est ma nouvelle vitamine C. J'ai toujours une petite bouteille d'infusion au frigo. À prendre en dehors des repas, mais pas vante de se coucher.
Je garde dans un bocal, des orties séchées, qui me serve aussi en shampoing sec.
Au jardin : Bon évidemment , il y a le purin d'ortie , mais déjà trop connu et quand même laborieux!
Alors après une petite recherche, j'ai trouvé la formule d'engrais naturel et  aussi protection: en formule couvrant sur les plantation. Elle apporte ainsi les nutriments, avec l'eau de pluie en s'insèrent dans le sol.


Voila c'était un petit aperçu de l'ortie et tout ce qu'elle peut apporter ( ou plutôt une partie de ses bienfait). On peut donc jardiner en symbiose avec la nature sauvage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux