mercredi 27 décembre 2017

Bilan Licornesque

Fin 2017 est pour moi l'aube d'un grand changement.
Vous avez suivi sur ce blog, mon pèlerinage sur un chemin plus sain, plus vert, plus social, plus responsable.
J'ai commencé, ce chemin, en suivant une piste vers la réduction des déchets. Quand j'en parle autour de moi, les gens s'imagine juste qu'il s'agit juste des gestes écologiques et du coup me répondent les réponses classiques : pas le temps, pas les moyens financier, matériels, qu'il Ya plus important à faire pour sauver l'environnement ,que ce n'est pas leur petit gestes qui changera quelque chose, que ce n'est qu'une goute d'eau dans l'océan.... Eh alors, on est à la louche 66 pillards sur terre, alors un petits geste multiplier par 66 milliard ça fait pas mal.
Et c'est pas parce que l'on pense que notre geste n'apporte rien, qu'il faut abandonner et peser du " coté obscur".. Si tout le monde fait ça, évidemment que ça n'avance pas.

Bref, quand j vois tous le chemin parcouru, je suis quand même assez fière de moi. Et surtout, j'étais loin de m'imaginer tout ce que ça m'apporterait.
Le déclic, ans entrer dans les détails, fut l'échec après une 4eme FIV! Suivi d'une discussion avec une collègue, me disant " si ça tient pas, c'est peut être à cause de l'alimentation", ou quelque chose comme ça. Alors à 41 ans, j'ai évidé 'arrêter le massacre de mon corps : plus de FIV ( de toute façon les chances diminuaient), manger mieux, supprimer tout ce qui perturbait le bon fonctionnement, donc tout ce qui pouvait contenir ces fameux perturbateurs endocriniens, j'en ai un peu fait mon bouc émissaire. Et même si je n'aurai pas d'enfants, je voulais faire ma part du colibri, pour l'environnement, et vivre mieux pour moi aussi.

De saut en saut, d'un groupe à l'autre, j'ai atterrit chez Les Licornes. En fait connaissant Marie, de la salade à tout, avec qui je me trouvais des points commun ( dont une certaine ouvrirez et tolérance, face à d'autre un peu extrémistes sur un groupe); alors quand elle a créé le groupe " gestion budgétaire, entre-aide, écologie et minimaliste " ( oui je sais c'est un peu long quand on le nomme en entier, je finis par parler des licornes, ou de consommation responsable); bref je l'ai suivi!

Et là, comment vous dire... , Ben ça a changé ma vie! J'ai découvert, une façon de vivre plus proche des gens, plus respectueuse de l'humain, tout en respectant nature et animaux. Une façon de donner du sens à mecs gestes, mecs achats tout acte du quotidien ( depuis l'argument " c'est pas licornien est commun chez nous").
Il Ya aurait tant à dire, que je n'aurai pas fini, je vous renvoie vers le site née par la suite dans cet état d'esprit :je vote aux quotidien; vous y trouverez des témoignages de tout ages, toutes catégories sociales confondues. Nous devions être 2000 à l'époque quand dans une boutade, je lance qu'on pourrait récolter les 500 signatures de Mères. Et de là, le site est né.
Il a ouvert les yeux, à d'autres, les licornes sont sorties de leur contrées et le groupe s'est agrandit.
Puis, le livre est sorti, j'en parle ici. Un peu suite à la chaine de témoignages, lancée quelques temps au paravant. C'est lors de la rencontre parisienne que j'ai rencontré pour de vrai, Herveline et Marie! Certains récent e rebontrer, leur star, le dalaîlama, le pape, dieux... qui sais-je ! Moi c'était Herveline de Sortez de vos conaps ( binôme de Marie), et Marie! Et du coup d'autres licornes avec qui j'échangeais sur le groupe. Ce fut un vrai moment de partage, plaisir.
Petite anecdote ( ce jour là, on m'a volé mon sac à main, avec le livre dédicacé dedans), bon après avoir peste pour le matériel, le financier étant " protégé"; j''étais déçue d'avoir perdu le livre dédicacé, reçu en échange de mon témoignage!

Outre nos deux licornes en chef, j'ai rencontré d'autres licornes, avec lesquelles, j'ai eu ( ai toujours), de beaux échanges: entre aide en anglais pour les enfants de l'une d'elles;  rencontre avec une autre en décroissance, adepte du 100% fait maison, qui m'a fait découvrir pas mal de choses!

Les licornes étaient partout dans ma vie ( les ont encore, et le seront encore plus pour 2018); à tel point que j'ai du un peu saouler mes collègues avec quelques remarques sur leur façon de faire, qui me semblait un peu excessive ( de mon point de vue: licorniene). Comme m'a dit une licorne, j'ai du laisser des paillettes, car en guise de carte de départ, ma chef m'en a donné une licorne, me disant que j'en croiserai peut être.

Elle ne croyait pas si bien dire: car fin janvier nous déménagent pour la région Nantaise, dans une maison avec jardin pas loin de la nature; pour vivre e façon un peu plus licornienene. Cet article n'est pas le dernier rassurés vous, j'ai encore beaucoup de choses à partager sur ma nouvelle vie. Mais c'est le dernier parisien. Nous rejoignons donc les licornes de Loire-atlantique, que je serai ravi de rencontrer.

Les licornes, m'ont ouvert les yeux sur un monde plus juste, équitable, ouvert. Qui fait autant de bien que ce que l'on donne; on reçoit autant si ce n'est plus.

Les licornes ont dépassé les 100000, ont dépassé les frontières, les barrières sociales, mentales, pour semer les paillettes. Elles ne vous emmènent pas chez les bisounours, mais vous ouvre les yeux sur une réalité. On réalise alors qu'on s'en était pas mal éloigné.

Alors si vous pensez encore que votre petit geste, n'apporte pas grand chose, dites vous " que si seul on va plus vite , ensemble on va plus loin"!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux