dimanche 27 août 2017

en chemin vers le bien être

Depuis la rédaction de l'article précédent, j'ai pas mal avancée en 15 jours!
Demain la rentrée pour moi, et je me sens moins stréssée.

J'ai commencé chaque matin le yoga, suivi d'une pause développement personnel ,où
  •  soit je regarde une vidéo sur le sujet; il y en a plein, mais celle que je préfère c'est les défis des filles zen, simples, accessibles, allant au but; Mylène nous présente un thème et propose quelques petits exercices à pratiquer dans la semaine, pour travailler son regard sur soi, sa bienveillance en vers soi même et améliorer son quotidien.
  • Soit j'écoute un podcast, découvert sur un blog (je sais plus lequel, je surf pas mal sur le thème en ce moment); intitulé change ma vie. Clothilde Dussoulier, journaliste culinaire, qui tient aussi le blog chocolate and zucchini ( dont je m'inspire souvent); propose des outils pour l'esprit et changer sa façon de penser, vers du positif, ce qui influe tout le reste et même notre entourage.
  • Ou alors, je lis, un livre positif ( roman ou pas), j'ai dévoré littéralement " ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu en as qu'une" et " quand les lions mangerons de la salade verte" ( je vous en parleraient détail dans un autre article). Alors oui, évidemment ce n'est pas comme un roman classique, oui ça peut paraître tel un monde de bisounours. Mais j'avoue, qu'à la fin de la lecture on réfléchis avant de réagir comme avant. Je pense qu'il faut un minimum d'ouverture pour se laisser imprégner, il faut vouloir changer.
J'avoue qu'après cette petite routine, je me sens déjà plus sereine et positive pour la journée, et j'ai eu l'occasion de constater, que je me sentait même moins stressée par rapport à des situation croisées ou à venir.

  • L'autre aspect de ma vie, qui avec le recul me semble avoir changer, c'est de profiter du moment présent. Toujours avec une certaine distance, en observant ma façon d'être, je contacte que je me soucis moins du passé et du futur.
  • Durant ces vacances, j'ai profité du calme, de l'environnement serein, pour m'entraîner à m'ancrer dans le présent, prendre ce qu'il y avait de bien, et même l'imprimer dans ma mémoire, comme un refuge. De ce fait, j'ai l'impression, ne font que traverser mon esprit. Les pensées étant elles même sur le passé et le futur, je  me dis quand elles arrivent surtout si ce n'est pas le moment, qu'elles n'ont pas leur place.
  • Pour ce faire, soit je les notes si vraiment c'est important, je les retraiterai le moment adequat, soit, je les laisse passer et si elles reviennent pas, c'est que ça ne valait pas le coup de s'y attarder. Un peu comme une envie matérielle...
  • Cette façon de penser ne vient pas d'un coup, et j'avoue que la méditation m'y aide beaucoup; je m'y suis remise plus sérieusement en juillet avec les échos défis d'échos verts. Et décidé d'acheter un livre  qui sera "ma bible" : La pleine conscience au quotidien ( article prévu).
C'est tout un processus, qui peut paraître laborieux, mais m'apparaît maintenant indispensable à mon bien être, comme une routine santé ou hygiène du matin. Cela fait aussi parti de cheminement vers une vie plus saine. Une sorte d'écologie mentale qui nous aide nous recentrer vers l'essentiel, vers nos vraies valeurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux