dimanche 14 mai 2017

Les livres gratuits

Aprés vous avoir livré mes secrets pour trouver les livres d'occasion, aujourd'hui je vous parle de mes pistes pour lire gratuitement.

Oui, oui, vous avez bien lu; gratuitement!
C'est pas sorcier et vous allez comprendre.


  1. La Bibliothèque: eh oui, mais c'est tout bête et on y pense pas de suite ! J'avoue j'ai ma carte depuis des années, mais c'est que depuis que je suis dans une démarche de anti surconsommation, que je l'utilise. Avec la carte de bibliothèque sur Paris, on a accés à toutes les bibliothèques. Dans mon quartier, j'en ai déja deux, alors soit je cherche dans l'une, soit dans l'autre. Ensuite, il y a aussi  la réserve centrale, si on trouve le livre, on le fait venir de la réserve jusqu'à la bibliothèque la plus proche. Il y a plein de possibilités, peut être un jour je ferai un article pour les détailler. Je me suis aussi inscrite aussi à celle à coté du boulot ( en banlieue 93), elle fonctionne en réseau avec les autres du départements, du coup le livre peut voyager d'une bibliothèque à l'autre. Avec ce système je trouve déja pas mal de choses.

    2. Depuis plus d'un an s'est mis en place un réseau de boites à livres, en accès libre, dans plusieurs villes de France. Ce sont des livres déposés par les habitants, vacanciers. On prend un livre qui nous plait, on peut le garder, le ramener, le déposer dans une autre boite. Sur le site, elles sont toutes référencées, et géolocalisées, on peut rajouter d'autres que l'on croise. Je n'ai pas encore testée celle de la région parisienne, mais en vacances j'en ai croisé et me suis servie.

       3. En région Parisienne, toujours ( mais rien n’empêche les habitants de mettre en place ce système dans leur ville, se renseigner); il y a un réseau qui s'appelle circul livres/ : les livres circulent, entre habitants de quartiers, soit ils se retrouvent une fois par mois, et s'échangent les livres ( identifiés avec le logo), soit les livres sont déposés dans un point de dépôt, associations, centre d'animation etc... et  lorsqu'ils ont été marqué du logo, on peut les emprunter.
Je parlais de la région parisienne, mais ça commence à se créer ailleurs.


    4. Enfin le book crossing :  le principe est de libérer des livres dans la nature, pour qu'ils puissent être retrouvés par d'autres, qui les libèreront une fois lus etc.. Le livre "libéré" est marqué d'un logo avec un code et enregistré sur une plate forme, ainsi on peut le suivre. Sinon on peut aussi le laisser comme ça.lorsqu'on trouve un livre on peut aussi le signaler sur le site, le propriétaire verra que son livre circule.

Sur le même principe, il existe aussi un réseau qui s'appelle les livres dans le métro, je sais qu'il fonctionne au canada, sur Paris, il a un peu de mal.

Et une dernière pour la route, il existe l'application booxup, qui propose de s'échanger des livres enter voisins, on est géolocalisé, on peut voir les livres autour de nous.

Dans la cathégorie bibliothèque, il existe aussi des plate formes, style bibliothèque collaborative: Inventaire IO en est une. Pas encore testée, pour ma part, mais ça va pas tarder.

2 commentaires:

  1. Concernant la bibliothèque, je ne considère pas les livres comme gratuits étant donné que pour les emprunter, il faut payer une carte d'abonnement. Mais je reconnais que selon le tarif, cela peut être intéressant.
    J'aime beaucoup les boites à livres.
    Pour les autres idées que tu évoques, je ne connaissais pas. Je ne suis pas sur Paris mais merci quand même pour les découvertes.
    Le dernier livre que j'ai lu, pour lequel j'ai fais un article sur mon blog, m'a été prêté par ma voisine.

    RépondreSupprimer
  2. Oui pour la bibliothèque, pour certaines faut un abonnement, mais vu lecout à l'année et le nombre de livre qu'on emprunte, ça fait des économies, et ça revient comme gratuit"!
    lebook dressing se fait partout, il suffit de s'inscrire, circulivre aussi, mais il suffit de fouiller dans sa ville, il Y a plein de réseaux. Inventaire Io, c'est aussi partout, et même délocalisé.
    Il suffit juste de se chercher!
    Et comme tu le dis, se prêter entre voisin et collègue c'est aussi une solution.
    Dans son immeuble on peut lancer une sorte de boite à livre, ou un réseau D'échange. Les sites Smiley, ou voisins solidaires ou share voisins, peuvent aider!

    RépondreSupprimer

Ajouter votre cailloux