dimanche 30 avril 2017

The circle of books

Me voila de retour après quelques soucis et occupation qui m'ont éloigner du blog.
Je reviens avec un sujet qui me tient à cœur :

  • comment allier lecture, écologie et économie?

Dans un ancien article, j'avais parlais des alternatives aux grands groupes qui ont le monopole.
La lecture étant une activité qui me plait, me détends, me permet de m'évader; je voulais trouver une solution pour pouvoir la pratiquer sans me ruiner, tout en faisant attention à la planète.

La solution est l'économie circulaire, l'entre aide et tout autre circuit alternatifs.
Concrètement comment je fais?


  • Avant tout achat, j'applique ce que "les licornes" appellent la méthode BISOU et la transpose sur les livres.
  • En ai-je vraiment BESOIN? n'ai-je pas d'autres livres à lire avant? Me plait il vraiment? Pour répondre à la deuxième question, je vais directement en librairie le feuilleter. Rien de mieux pour se rendre compte, même pour un roman; je regarde le début, le milieu, je me fais vraiment une idée plus précise que sur internet. Quant à la première, il suffit que je jette un œil dans ma bibliothèque, et souvent il y a des livres qui y sont depuis les fêtes( étant un cadeau systématique chez nous), et puis j'ai toujours un livre en cours, alors je me concentre dessus, et le finit avant de penser à un autre.
  • le second point c'est l’immédiat, dans ce cas, je m'octroie un délais, quelques jours ou plus. C'est l'envie subsiste, elle  est notée dans une liste d'envies. Dans laquelle je pioche en cas de " vide  littéraire", elle sert aussi pour les anniversaires, les fetes, monsieur pioche dedans quand il cherche une idée et au moins il est sur de faire plaisir. Donc même un nouveau livre peut se retrouver la attendant son tour. Cette liste évolue au fil de l'année, si je lis des avis négatifs, ou si je trouve ce livre d'une autre façon.
  • Puis-je trouver quelques chose de Semblable? vous allez me dire, pour un roman c'est pas évident. Certes, alors ma solution, c'est de voir si il est présent en bibliothèque, si ce n'est pas le cas, j'écris à la bibliothèque, en attendant je regarde les livres du même  auteur, ou sur le même  thème. Solution numéro deux; le troc, je m'y suis mise il y a pas longtemps, mais je trouve super! Je le fais via facebook, entre " licornes", ou sur my troc, réseaux de troc, où l'on peut échanger soit des noisettes ( monaie virtuelle soit d'autres objets), sinon sur Geev, application sur le même principe. 
  • Quant à L'Origine, il s'agit surtout d'écologie, pour les livres je regrades pas vraiment la maison d'édition, mais mon petit geste, se tourne vers l'occasion. J'utilise beaucoup Gibert Joseph, avec retrait en magasin; comme ça je limite les emballage, et limite les frais. Aprés je peux revendre, contre un bon d'achat, avec lequel je pourrais me racheter si besoin un livre neuf. Ainsi mon budget lecture est réduit.
  • Pour ce qui est de l'Utilité: ça concerne surtout les autres livres que les romans. Je me tourne vers l'internet, et encore la bibliothèque, car si pas utile, alors je pourrai le rendre, sans avoir dépenser un centimes.
  • En parallèle, je participe aussi de temps en temps à des échanges de livres entre passionées de lecture, alors de temps en temps, j'ai la surprise de découvrir un nouveau livre.
Voila, mes pistes, qui me permettent d'associer lecture, écologie,économie, solidarité et partage.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux