samedi 29 août 2015

Je ne suis pas une wonderwoman!

 

Ce n'est pas une révélation,  je l'ai toujours su et j'avoue j'ai pas vraiment lutter contre.
Même avec une mère qui se fait une obligation d'être une fée du logis.
Elle a mis du temps, et même encore maintenant a du mal reconnaître que je ne vis pas moins bien qu'elle, voir au contraire plus sereine.
 
 
Et pourtant, chez moi, ce n'est pas un intérieur de maison de catalogue Ikea; déjà parce que j'aime pas avoir les même choses que tout le monde, du coup c'est assez personnalisé, bref ça me ressemble; mais aussi parce que les meubles comme le sol ne sont pas vide ou avec trois objets.
 
Pourtant, plus j'avance dans ce " pèlerinage", plus je tends vers la simplicité, peut être pas le minimalisme mais l'essentiel, alors je trie.
 
Bref, au fur à mesure j'ai pris de nouvelles habitudes, qui m'aident à l'organiser telles que:
 
  • Profiter du temps maqué : c'est à dire profiter du temps d'attente de la réalisation d'une chose, pour en faire une autre ( mon ordi rame pour ouvrir un document, une page-> je repasse, je rangé etc...) . Vous trouverez dans cet article d'autres idées.
  • Faire au fur à mesure, ne pas attendre une heure précise, un jour précis pour faire, si j'ai du temps dispos avant.
  • Dédier une place pour chaque chose, et une pièce pour d'autres, ainsi, si je me mets à lire pour le travail, c'est dans le bureau et ça y reste.
  • J'anticipe mes journées, avec une liste de choses à faire, en incluant des moments de pause pour moi, des moments vides ouverts aux imprévus; avec un temps défini pour ce qui est des taches ménagères et autres contraintes, et tandis si c'est pas fini le jour même, je rep^rendrai plus tard.
Mais surtout, j'ai décidé de lâcher prise sur ces obligations du quotidien, en assurant le minimum quotidien qui permet de bien vivre.
C'est un article de Clémentine la Mandarine, qui a été le déclic:
et-si-tu-lachais-du-leste-sur-le-menage

Le désir d'arriver à une vie simple, sans superflue me pousse de plus en plus à ralentir dans le quotidien.
Ralentir, ne veut pas dire perdre du temps, mais profiter d'un temps de qualité dans le moment présent.
Pour cela, faut changer ces habitudes :
http://organisation-maison.com/jarrete-detre-debordee/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux