dimanche 30 août 2015

Bilan de mes vacances minimalistes

Première Partie : Ile de Ré

 

Ce fut deux semaines agréable en collocation de bungalow avec des amies.
Nos amis étaient aussi sensibles à l'environnement et la réduction de déchets, nous avons fait au mieux ( moins bien que chez moi), mais bon...
Par contre niveau courses, pas facile de tout contrôler, nos amis achetaient beaucoup de bio de supermarché. Bon j'avoue que les biocoop, Day by Day ou autres magazines bio ou vrac ne courent pas les rues sur l'ile!
Nous avons fait des achats sur les marchés locaux et les producteurs locaux.
Nous avons achetés nos souvenirs ( savons, chocolats, sels), chez des petits producteurs.

Questions dépenses perso:  je penses avoir été raisonnable, dans la quantité des achats, par contre difficile de surveiller le prix, mais je pense avoir acheté de la qualité entre contre partie.

Questions Vêtements: j'avais pas pris beaucoup, mais j'ai lavé à la main avec mon savon de Marseille, et nous avons regroupés nos vêtements à laver.

Question santé: ma trousse de secours naturelle a été très efficace, pour soulager les coup de chaleur, les coups de soleil ou piqure, voir éloigner les moustiques.

Au final, le fait d'avoir pas beaucoup d'affaires ça allège la valise et permet d'avoir une petite valise chacun. Moins d'affaires, limites le nombre de vêtements à mettre mais donc à salir, on nettoie au fur à mesure, et au retour on a moins d'affaire à laver.
En plus ayant préparer à l'avance mes affaires m'a permise de prévoir ce que j'allais mettre au retour et de limiter les lessives et repassage au retour.
J'avais choisi des matières faciles à laver et ne nécessitant pas de repassage.
Bon ce n'est pas parole d'évangile mon discours, mais je suis plutôt satisfaite.

Troisième semaine début: Reims ( ou plutôt dans les environs)


Dans ma belle famille, plus d'achats évidement, mais plus de partage et d'échange.
J'avais décidé de vraiment limiter ma connections internet: je me connectais le matin avant de descendre pour le petit déjeuner, et le soir au lit avant de lire.
Monsieur était soumis aux même contraintes, plus difficilement mais il s'y ait mis.
Il a fallut que je lui démontre la preuve par A+B des bienfaits de se déconnecter.
Mais monsieur curieux d'apprendre et découvrir des choses ne se lasse pas d'internet, Facebook...
Bref en tout cas, j'ai pu:
- découvrir une recette d'une soupe froide délicieuse, en la préparant avec ma belle mère
- passer de bon moments autour de jeux de société
- des bons moments de conversation
- avancer ma broderie
- lire deux livres( le premier commencé la deuxième semaine de  vacances)


La fin de semaine: au dessus de Grenoble chez ma mère:
Je ne m'attarderai pas trop, vu l'ambiance...
Mais du coup, je me suis plongée dans la lecture, la méditation, la relaxation, la broderie.
En écoutant le bruit de la petite fontaine du jardin.


Conclusion: Je pense que vivre des vacances minimaliste permet de plus apprécier les choses : on a moins de choses "importée", on se concentre sur les paysages, les visites de lieux insolites.
Sinon, on profite pleinement des moments de partages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux