dimanche 28 juin 2015

Less is More part One


Telle est ma doctrine!
Se limiter à l'essentiel permet de se concentrer sur ce que l'on fait.
C'est ce que prône Bea Johnson, dans son livre : pas besoin de plusieurs produits, un pour ci ,un pour ça, un pour autre chose; mais un qui a plusieurs champ d'application à la fois.
Alors j'essaye dans à peu prés tous les domaines.

Aujourd'hui c'est de la salle de bain, dont je vais vous parler.
Comme je l'avais déjà dit, je suis devenue une adepte de la slow cosmétique.
Si on se penche de prés dans ce domaine, on peut vite être perdu, car il Ya plein de recettes et de produits.
  • Alors comme je l'ai déjà dit, dans mon article sur le sujet, la réglé un c'est de bien connaître sa peau et ses besoins.
Alors, vous allez me dire c'est bien beau mais comment?
J'étais comme vous quand j'ai lu ça dans le guide slow cosmétique. Puis j'ai fait des recherches, il y a des multitudes de sites. Mais parmi eux, je suis tombée sur un article assez intéressant:
http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/beaute/differents-types-peau/comment-savoir-quel-type-est-ma-peau

Il Ya plus sophistiqué: une boutique pour mieux connaître sa peau, mais un peu couteux quand même!
J'ai même trouvé un article qui parle de test ADN pour connaître sa peau.
c'est toujours intéressant de le savoir, mais revenons à nos moutons.
Je disais donc que j'ai fait  du tri dans ma salle de bain ( dans la pharmacie aussi).
J'ai déjà fait un article la dessus, donc je vais pas m'attarder trop, par contre je vais essayer de préciser un peu plus mon cheminement.
Car oui, depuis que j'ai commencé ce long chemin, mon cerveau ressemble à une cocotte minute.
Bon heureusement, c'est à feu doux et je surveille et je m'accorde des moment de répis.
Mais j'avance...


  • Donc une fois que j'ai réussi à identifier les besoin de ma peau, j'ai gardé que l'essentiel pour en prendre soin.
Exit, la crémé de jour, la crémé de nuit, la spécial ceci, la spécial cela.
Même si j'en avais pas tant que ça, j'avais quand même qques trucs, et en faisant le point  pour mes futures vacances, je me suis rendue compte que je n'avais pas utilisé ces produits ( juste au début pour tester).
Seulement voila, c'est bien beau de dire " je ne veux plus de ça ou de ça etc...", mais on en fait quoi après? Alors soit on donne aux amies, collègues etc, mais faut que ça convienne. Et moi avec ma collègue qui ne veut que du neuf jamais porté ( je l'aime bien quand même, mol), je ne me risque pas à lui proposer ( quoi que , elle a pas craché sur mes boucles d'oreilles quand j'ai fait mon tri!).
C'est alors, que je me suis souvenue, que sur le groupe zéro déchets, les filles avaient parlé d'un site de revente. Ni une Ni deux, après avoir redemander l'adresse qui m'avait échappée à l'époque, j'y suis allée, et j'y ai mis mes produits.
Ce fameux site c'est :
Beauté Futée

  • Une fois le tri fait, je me suis dit, fait rester simple, j'a'i donc fait un inventaire des produits les plus souvent utilisés et plus "multifonction", ce qui m'a permise d'y voir plus clair et me rendre compte que finalement on fait des économies et on se ruine moins.
Car on se contente de l'essentiel , on gagne du temps et aussi de l'argent.
Quand on commence dans les cosmétiques home-made soit ion sait pas trop, soit on est tenté d'aller sur les sites qui proposent les ingrédients.
Il y en a un incontournable pour sa variété et son choix de produits, c'est Aroma-Zone, seulement ce qui m'ennuie c'est : 1 .que de commander en ligne, on a bien sur l'emballage, et 2. On est trop tenté par tout, et à la fin du compte on fait pas tant d'économie.

Alors j'ai pris le parti, de ne pas commander chez eux. J'ai déjà parlé dans l'article sur la slow cosmétiques de la market place: slow cosmétique.com. C'est le site marchant des fabricants de cosmétiques slow ( naturels ), le soucis reste le prix et les frais de port. Mais il faut profiter DSE promos et acheter chez le même vendeur et si possible en France.
C'est donc là que je vais quand j'ai besoin, c'est à dire pas si souvent non plus. Je regroupe mes achats: en général, j'enregistre mes besoins en favoris, et le jours de l'achat, je les mets dans le paniers, j'en supprime parfois.
Je me laisse ainsi le temps de changer d'avis.

Le reste du temps c'est encore plus économique:
- Pour les huiles,  j'achète l'une âpre l'autre quand j'en fini une, ou deux maxi ( toujours multi fonction, multi zone). Avant j'achetais en rayon cosmétiques mais ça c'était avant!
Depuis , j'ai croisé l'article du blog :Un Blond Une Brune, sur les huiles végétales en rayon alimentations, et depuis je j'applique. La différence de pris est flagrante si vous faites le calcul.

- Pour les gommages, je suis en train d'en terminer un que j'ai depuis un moment à l'aloé vera, mais le reste du temps, je varie :
                                       - Marc de café et eau de rose
                                       - poudre d'amande et huile d'amade douce
                                       - sucre et citron
                                       - argile et eau florale
J'ai le choix, rien qu'en piochant dans du naturel que j'ai déjà sous la main!

- Pour le nettoyage : j'ai un savon ( dont j'ai déjà parlé) de chez Phytisma ( il dure depuis février); sinon c'est eau de rose. J'ai aussi de l'hydrolat de lavande en cas de problème de peau.
Quand j'ai un peu de temps je me fait un sauna facial: avec arbre à thé et/ ou citron
J'ai découvert cette technique sur le site nanaturopathe:L’indispensable sauna facial !

Bon voila, je crois que j'ai tout dit!
En revanche dans cet article c'était pas les is more, mais il fallait bien quelques détails pour illustrer mon propos.
S'il fallait une conclusion: elle serait très perso, je neveux pas faire la morale; mais de mon coté moins j'ai de produit et mieux je me porte (physiquement aussi)!
S'il vous en faut plus allez voir sur: http://uneviesansgachis.blogspot.fr/; vous découvrirez surement qu'on peut vivre sans superflus!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux