jeudi 11 juin 2015

Deuxieme rencontre...

Comme je le disais dans la page "Pourquoi le chemin vert?", c'est un vrai pèlerinage que de se lancer dans une experience zéro déchets et vie plus saine, et par conséquent on fait de belles rencontres.

Aujourd'hui c'est Laetitia du blog "le corps, la maison , l'esprit"; que je veux vous faire partager.
Elle est connue de la sphère sur le thème, mais peut être pas des autres.

J'aime beaucoup son blog et son style, car elle partage ses expériences sans se prendre la tête, et sans donner de leçons. Le tout sur un ton humoristique, avec lequel elle interpelle le lecteur directement.

Mais qui est vraiment Laetitia?

Interview de Laetitia
http://lecorpslamaisonlesprit.fr/


1. Laetitia qui est tu ? Peux tu te présenter en deux lignes ?
Je m'apelle Laetitia, j'ai 31 ans, je vis pres de Marseille... Je suis une fille presque normale qui a décidé, il y a 3 ans de changer son mode de vie pour le rendre plus sain et plus simple....

2. Comment et depuis quand a débuter ton parcours vers une vie « plus saine » ?
J'ai commencé il y a 3 ans. Lorsqu'une copine m'a parlée des additifs alimentaires. Je ne connaissais pas du tout. Je n'avais même jamais entendu ce mot ( oui je sais c'est bizarre!). Du coup je me suis renseignée, j'ai regardé les videos de Corinne Gouget..J'ai acheté son livre... et j'ai commencé à éliminer les produits dans ma cuisine qui en contenaient. Là je me suis heurté à un pb: presque tout ce qui avait chez moi était industriel! J'ai donc du repenser complément mon alimentation. J'y suis allé petit à petit parce que je crois qu'être radicale ne me convient pas. J'aurais surement arrêté en cours de route. Après cette phase, je ne me suis plus arrêté et j'ai cherché à tester pleins d'approches.

3. Quelles ont été tes découvertes, réussites ?
Avec mon défi "Etre végétarienne pendant 1 mois", j'ai découvert les légumes! Alors dit comme ça, on dirait que j'ai grandi dans une caverne lol. Mais en vrai, je pensais consommer des légumes, et je me suis rendu compte que j'étais hyper limitée dans mes choix. J'ai donc pris le partie d'acheter mes fruits et légumes chez un producteur local, et de tester des nouveaux produits à chaque paniers bio. Depuis je sais tous les cuisiner, et je suis super fière de moi! Et puis chaque jour je découvre des nouveaux trucs. Tu vois à un moment ton cerveau a des automatismes de questionnements. Je m'explique. Maintenant chaque fois que je vois une épluchure de fruit, je me demande: "comment je pourrais le réutiliser", du coup je fais des recherches, et généralement je trouve.

4. Où penses tu avoir « échoué » ou faut il des amélioration ?
Deux échecs en ce moment. Ma démarche zéro déchet. Parce qu'il n'y a pas de boutiques en vrac à moins d'une heure de route de chez moi. Parce que Faridou n'adhère pas et ne fait pas trop d'efforts, parce que de recycler ça prend une énergie énorme, parce qu'encore une fois il faut repenser sa manière de vivre. Il y a énormément de choses que j'ai mises en place, comme des manières de recycler mes épluchures... mais j'oublie encore d'apporter mes sachets plastiques quand je fais les courses, et j'achète toujours trop de produits avec les emballages. Je te dis ça mais en même temps, je suis indulgente envers moi même, parce que j'ai conscience du fait que comparé à il y a 3 ans, j'ai finalement trés peu de déchets. C'est juste que je sus encore loin du but que je me suis fixée. Le second, c'est mon lombricomposteur. J'ai adopté des vers mangeurs de déchets en Janvier dernier. Et en Mai Faridou m'a posé un ultimatum du genre: "c'est Eux ou Moi" hahaha. Il n'a pas tout à fait tord. Un lombricompsteur d'appartement, dans une mini cuisine sans fenêtre, c'est dur à gérer. Stocker les déchets, ouvrir le lombricompsteur pour les renverser, mélanger le compost, veiller à ce que les vers soient en bonne santé, se battre contre les moucherons.... ça demande une énergie et une organisation énorme qui est venue à bout de notre patience.... du coup, je vais être obligée de m'en séparer. Je retentirai surement l'expérience quand j'aurais un jardin....

5. Qu’est-ce » qui a été le plus dur ?
Le plus dur c'est de repenser tout son mode de vie. Tout le temps. Sur tous les points. Parce que c'est trés confortable de faire tous les jours la même chose que la veille. C'est reposant. Alors que de réapprendre à manger, à se laver les cheveux, à fabriquer son dentifrice, à nettoyer sa maison, à s'habiller.... c'est épuisant! Mais juste les premiers temps. Et puis c'est aussi super excitant la nouveauté. Parfois je me sens découragée, et je me dis: "à quoi bon?" Pourquoi est ce que je fourni autant d'efforts, alors que je pourrais juste faire comme tout le monde, sans me poser de question? Acheter ma sauce tomate en pot, mon plat tout fait, mes yaourts aromatisés, me laver avec du shampoing, me soigner avec des médicaments, nettoyer ma maison avec du Mr Propre... Et puis après... je me rappelle qu'un jour je serais une maman. Et ça me donne le courage de continuer. Je veux être fière de moi et me dire que j'aurais fait de mon mieux pour fabriquer un petit bébé tout sain, qui vivra dans une maison toute saine, et mangera du bon manger. Tout ce que j'apprend c'est pour mes futurs enfants.
6. Comment le vit, ton entourage ?
Trouve t-il que c’est une lubie, ou plutôt une bonne choses ? Au début je passais pour une illuminée. Faridou a mis du temps à s'intéresser à ma démarche mais maintenant c'est lui qui me fait la morale! Quand à la famille, maintenant ils me demandent des conseils émoticône smile Comme quoi! Tout ce passe bien parce que j'assume totalement celle que je suis et ce que je fais. Du coup les gens ne le remettent pas forcement en question. En fait je ne laisse pas cette possibilité aux gens parce que je pars du principe que je suis la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour moi.

7. Quels bénéfices en retires tu ?
Je ne me sens plus esclave de cette société de consommation. Je ne sens éveillée. Pas plus intelligente que les autres. Pas supérieure non plus. Mais je suis suis super fière d'avoir eu le courage de prendre du recul sur ce qui m'entoure. Je suis aussi super heureuse de toutes les connaissances que j'accumulent jour après jour, découvrir pleins de nouvelles choses. Et puis surtout c'est grâce à cette démarche que j'ai décidé de créer mon blog, et ça c'est un grand bonheur pour moi!

8. Ne te sens tu pas parfois en marge des autres ?
carrément! Mais pour te dire la vérité, quelque soit la manière, j'ai toujours été en marge/différente/bizarre. Et je l'ai toujours plus ou moins revendiqué. Alors c'est un état normal pour moi émoticône smile Après, en ce posant vraiment la question... est ce bien grave? Parce que si on est pleins à être en marge de notre manière... en vrai on est tous ensemble, et y'a plus vraiment personne en marge de qui que ce soit, non?

9. Dernier conseils ? Comment ne pas se prendre la tête dans une telle démarche ? Juste faire comme on le sent. Ne pas se mettre la pression. Ne pas se frustrer. Ne pas culpabiliser. Surtout pas. Juste le fait d'être conscient, c'est un pas qui est énorme!



Merci encore Laetitia,
J'ai tenu à vous faire partager cette rencontre, car j'aime beaucoup son style et me retrouve beaucoup dans son vécu
 

2 commentaires:

Ajouter votre cailloux