lundi 16 mars 2020

Economie et Tricot Plaisir.

Je rédige aujourd'hui cet article car lorsque je me suis mise au tricot, je n'ai pas trouvé d'article similaire sur le sujet, assez concret avec des pistes .
Je trouvais effectivement des articles expliquant que se faire plaisir avec une belle laine pour un beau pull, était plus rentable qu'acheter un pull qui tient pas la route, ou d'en tricoter un avec de la laine bas de gamme.
Mais concrètement, comment peut faire pour arriver à s'offrir  de la belle laine, ce n'est pas donné à tous.

J'ai donc écumé le net, à la quête d'astuces, et de pistes et je me suis constituée une boite à outils, et je voulais la partager avec vous.

Avant tout, je vais vous rappeler la fameuse Méthode Bisou ( encore elle, eh oui, elle sert beaucoup). Car c'est mon outils de base avant tout achat et me permet de faire des économies. Surtout le S de Similaire. A chaque fois je me demande si je n'ai pas quelque chose de similaire, où comment je peux faire autrement que d'acheter. Pour résister à la tentation des multiples gadgets. Je me demande toujours, comment faisait nos grand mères.

La méthode bisou, vous permet aussi, d'aller à l'essentiel: en commençant,ne pas vouloir tout tout de suite, s'équiper du minimum.
Acheter au fur à mesure de vos besoins: pour commencer on besoin d'une paire d'aiguille adapter au modelé que l'on veut faire, de la laine adaptée à ces aiguilles, la quantité indiqué pour le modèle ( souvent indiquée sur les sites de vente), une aiguille à laine, une paire de ciseaux, un mettre.
D'autres vous diront qu'ils faut des marqueurs, des outils pour mettre en attente, des aiguilles à torsade.. N'achetez pas forcément, plus tard quand vous aurez besoins, et je vais vous dire les astuces que j'ai trouvé.
Je vous recommande le replay de la radio tricot des triconautes : débuter au tricot; vous aurez aussi qques astuces, des pistes. D’après Jaenelle, un budget de 15-20€ pour débuter est possible.

Ensuite, pour les achats, vous avez deux options:
  • soit vous avez les moyens d'investir dans une paire d'aiguilles de qualité et c'est investissement à long terme, elles dureront et vous n'aurez pas à en racheter. Acheter celle qui vont avec le projet, pas plus. Vous aurez largement le temps d'acheter d'autre tailles au fur à mesure de vos projets. Pour débuter, d'ailleurs un projet à la fois, pour vous concentrer dessus.
  • Soit vous l'avez pas spécialement, mais pas de soucis:pensez à l'occasion, on trouve des aiguilles de bonnes qualité, on a de belles surprises. 
    • Demander autour de vous, dans la famille, amis, vous trouverez sûrement qqun qui vous transmettra ses aiguilles.
    • Pensez aux recyclerie, Emmaus, vide grenier, vide atelier.
    • l'occasion c'est aussi sur le net : la market place facebook, le vide atelier, ou vide tissus et autres petites annonces.
Vous aurez déja économisez pas mal : mes première aiguilles, je les ai trouvé à la recyclerie : 3-4 paires pour 3€.

  • Pour la laine, pensez aussi, aux vide ateliers, vide grenier, et les pistes sur le net citées plus haut.
  • Sur Ravelry, je consulte les stock des inscrit, fait des recherche par nom, et contacte les tricoteuse. Elles ne vendent pas toujours, mais j'ai souvent de belles surprises.
 Voici maintenant, les astuces que j'ai trouvé pour remplacer divers outils.


  • Les marqueurs, il est vrai, que par moment ce sont des outils indispensables, quand on débute, pour ne pas se mélanger les pédales. Alors comment faire? Ben simplement avec des bouts de laine. Sur cet article, vous trouverez les explications détaillées. Ici aussi vous trouverez une autre façon de fabriquer, et une version plus fantaisie ici.
  • Mettre les mailles en attente, j'ai entendu dans une vidéo, qu'il suffit d'utiliser, un bout de fil, de la meme grosseur que celui utilisé, pour tricoter. Pour certaines parties, on peut aussi garder les mailles sur une des aiguilles.
  • Pour les aiguilles auxiliares, pour les torsades:première solution, pour des petites torsades, quand on débutes, voici l'astuce ici; la, une autre vidéo qui explique. Et la le tuto en images. Si toute fois vous voulez un outil auxilaire vous avez le coix entre, un crayon, un crochet ou encore fabriquer votre outil.
  • Pour bloquer vos mailles, au bout des aiguilles: bouchons de liège, bouchons plastique percés.
  • Pour compter les rangs: un papier un crayon, faites des carrés barrés, ça sera plus facile à compter. Sinon des applications gratuites.
  • Pour le blocage du tricot : des aiguilles de couture avec bout rond font l'affaire, je fixe, sur mon tapis de yoga ( que j'utilise moins), mais sur une table à repasser ça fait l'affaire. Vous pouvez aussi conserver des bouts de polystyrène de colis, même du carton, toute surface où vous pouvez planter vos aiguilles. La récup fait faire de grande économies et en plus c'est écolo! 
Et pour aller plus loin, je vous propose cet article qui fait le tour de ce qu'on a à la maison au quotidien, qui peut remplacer, dépanner ..

Entait, chaque fois que je croise une vidéos ou un tutos qui parle d'un outils supplémentaire, pour faire des choses, je cherche une alternative. Je tombe souvent sur une technique de tricot . Chercher comment faire soi même autrement permet aussi de se perfectionner.


  • Pour les patrons : 
    • premier conseils un à la fois ( quand on débute c'est mieux).
    • deuxième conseil, en suivant la méthode bisou identifier vos besoins, et identifier vraiment ce que vous voulez: vêtements, style,couleurs points matière etc.. Plus ça sera ciblé plus vous gagnerez du temps et économiserez : vous saurez ce que vous cherchez.
    • Vous pouvez ensuite d'abord écumer le net: Pinterest où ravelry, ce dernier vous permet de faire une recherche ciblée et trouver mmême des modèles gratuits.
    • Pensez Personnalisation: une fois que vous maîtrisez les points, vous pourrez ajouter au fur à mesure des détails. Et adapter les modèles.
      • je me sert souvent de la bibliothèque de points de Drops, qui propose un large choix de points classés par type , et ensuite vous envoie vers un modèle gratuit  avec ce point.
    • Ensuite pensez magazines: en ayant là aussi votre liste d'envies, et précisément et dont vous avez besoin. Sur un magazine, plusieurs modèles dans un journal.
      • ps: la aussi avant d'acheter, demander autour de vous, il y au ra sûrement des personnes qui seront ravies de vous prêter ou donner leur magazines ( je fais comme ça en couture, grâce au troc au sel). Sinon cherchez en d'occasion: petites annonces, vide grenier etc..
    • Perso, je n'ai pas tant de revues que ça. Il est vrai que la quantitité de patrons proposé, peut tenter de tout tricoter ( pas forcément raisonnable). Si vraiment ; je manque d'idées aprés avoir parcouru Pinterest,Ravelry, ou Drops, je réfléchis d'abord à ce que je cherche, et une fois devant les revues je prends le temps de les parcourir, avant de craquer.
  •  Dernier partage, un blog, que j'ai trouvé récemment: j'aime beaucoup l'ambiance chaleureuse qu'il dégage, juste le partage de création, idée sans chichi, tout en simplicité: le caravensérail et surtout son article sur tricoter durable.
- une autre piste: si vous pouvez allez à des puces de couturieres ou des vides ateliers, ce sont des cavernes d'ali baba à petits prix.
Voici mon butin ( limitè, car j'avais ma liste de besoins)
8 coupons de simili cuir 1€, pour me faire un prte cartes
4 bobines de fils à coudre pour 4€
et un livre burda vintage, mais complet et dètaillè à 3€

Voila, avec tout ça vous aurez déja pas mal économiser, et vous faire plaisir avec la laine.
Je calcule souvent le budget et compare avec d'autres sites, avec d'autres patrons et prends un juste milieu, pour me faire plaisir sans me ruiner, ça permet d'évaluer combien me revient un tricot.
Ma devise, moins mais mieux, même si je suis tentée par d'autres modèles, ils sont dans une liste d'attente, je leur laisse le " temps de  vivre" si au bout d'un certains temps, après un premier tricot , je suis moins attirée, ben tanpis. c'est au feeling, pas de liste de projets, justes des envies qui se réalisent où non. Ne restent et se réalise que celles qui durent, qui au final me font vraiment plaisir.
C'est ma technique, qui me permet de me faire plaisir avec la laine, et parfois un modèle payant ,entrant dans mon budget , sachant que je préfère quand même miser sur la laine surtout en débutant, pas besoin de me compliquer avec un super pull que je maîtriserai pas.
J'espère vous avoir un peu aider . 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux

Mon engagement associatif

 Si vous suivez depuis le début ce blog, vous avez pu constater que j'essaye de m'impliquer pas mal au niveau associatif. Déja quand...