samedi 9 septembre 2017

Apprendre comme une licorne...





Pour ceux et celles qui ne savent pas pourquoi je parle de licorne, vous pouvez en savoir plus avec cet article, pour les autres je vous propose de découvrir des alternatives économiques ( parfois gratuites), solidaires et sociales pour se former apprendre de nouvelles choses ( eh oui c'est aussi la rentrée pour les licornes).

Quand une licorne veut apprendre quelque chose ( du moins c'est mon cas), elle se demande comment donner du sens à son geste. Ben oui, en fait elle va apprendre pour elle, mais aussi contribuer à l'entraide, l'économie sociale et solidaire, tout en essayant d'économiser( Ben oui tant qu'à faire)

Bref, revenons à nos moutons ( euh, nos licornes, enfin vous me suivez); voici donc les pistes que je vous propose:
  1. Tout d'abord dans la catégorie  " Réel" être solidaire ( nous parlerons du virtuel plus bas); car si on veut faire du social, il faut aller à la rencontre des gens.
    • Il y a les SEL : Système d'échanges locaux. Une fois que vous avez repéré un SEL dans votre coin, il suffit de s'y inscrire et proposer ses services et dire ce que vous recherchez.
    • Les ressourceries, ont aussi parfois un tableau d'affichage pour des petites annonces dans ce style .
    •  Il existe aussi les RERS : Réseau d'Echanges Réciproques des Savoirs: " Dans cette démarche chacun est à son tour enseignants et apprenant".
    • Dans la catégorie solidaire : l'association Voisins Solidaires peut aussi vous aider dans cette démarche, vous pouvez aussi vous même la lancer dans votre quartier, ou votre immeuble. Il Y a un forum, vous pouvez télécharger le kit avec des outils; tel que le panneau d'affichage. Par exemple, vous pouvez proposer de faire les courses, de la petite dame au dessus de chez vous, ralentie par son age, et en échange elle pourras peut être vous apprendre à repriser des chaussettes, faire un ourlet, ou faire une recette maison; qui sait. C'est une façon solidaire de s'engager auprès de ses voisin qu'on connaît parfois trop peu.
      • Ensuite il y a les petites associations de quartiers, pas trop connues, pour ça, il faut  soit se balader dans son quartier, faire un tour aux forum des associations, se rendre à la maison des associations du quartier ( s'il y a), ou en mairie ,il existe aussi un petit livre (pour les parisiens) intitulé Paris solidaire. Et la vous vous renseignez sur les besoins en bénévoles, et certaines vous proposerons de participer à un atelier de votre choix en échange. N'ayant pas les moyens, elles ne peuvent pas embaucher du personnel, pour animer ou faire des repas etc.. C'est comme ça qu'il y a un moment ( j'étais pas encore licorne), j'ai commencé le théâtre d'impro: je voulais donner des cours d'Anglais pour petits, et la présidente m'a proposé de participer à l'atelier de mon choix.
      • Dans la même optique, la maison de quartier dans laquelle je suis bénévole depuis x année, proposait ( toujours encore, on est en manque) de participer à l'atelier pour lequel, vous êtes bénévoles d'accueil, on réfléchis même à un échange pour proposer le nombre d'atelier gratuits au pro rata de participation en tant que bénévole. Pour Infos, et ceux qui habitent Paris. C'est La maizon, dans le quartier des épinettes . Si vous maitrisez un loisirs, un sujet, si vous avez une passion à partager, l'association est ouverte à toutes propositions
  2. Entre réel et Virtuel :
      •  il Ya le site My troc : on y échange pas que du matériel, vous pouvez proposer un service, des compétences contre d'autres services et compétences et apprendre, une langue, un instrument etc..
      • Si vous souhaitez apprendre une langue, il Ya les échanges de conversations: un étudiant(e),cherche à améliorer son français, mais évidemment n'a pas les moyens de se payer des cours; ça tombe bien, vous cherchez aussi à apprendre ou améliorer vos connaissances, sans dépenser ( faute de budgets). Il y a plein de sites qui peuvent vous aider à vous mettre en relation entre autre : Conversations Exchange. Sinon, les petites annonces marchent bien, si vous les posez sur les campus.
    • Une façon aussi de s'engager de façon solidaire, d'aider un étudiant(e) étranger.
  3. Passons au virtuel ( un peu moins solidaire), mais pour le coup gratuit :
      • Il Ya les MOOCS :cours en ligne en vidéo. L'AFPA en proposait un moment sur la cuisine.
      • Ensuite, j'ai découvert il y a pas longtemps, les Podcast: émissions vocales enregistrées soit par des particuliers, bloggeurs ou non, spécialistes sur un thème, ou des rediffusion de radio. Pour les langues, il y a ESL PODS. Pour le reste, j'ai trouvé via l'appli podcast, ou sur iTunes, en cherchant dans les catégories.
      • Je terminerai par YouTube, qui propose tout un tas de vidéos, sur divers sujets, à vous de chercher ce qui vous motive.
4. J'allais oublié, la bibliothèque, parfois en propose, renseignez vous: avec votre abonnement c'est gratuit. Pour Paris c'est la cas .

Voila, j'espère qu'avec tout ça vous trouverez chaussures à votre pied (ou plutôt sabot, si vous êtes licorne ;) )



1 commentaire:

Ajouter votre cailloux