vendredi 11 novembre 2016

Ensemble on va plus loin...





Cette phrase fait partie de mes leitmotivs , est aussi un moteur dans mes actions.
C'est aussi la devise adoptée par les licornes.
En cette période post électorale américaine, qui fait trembler la terre, car ça ne va pas s'arrêter aux états unis, il est grand temps de se mobiliser tous, et de mettre en pratique cette doctrine.

Sur le groupe des licornes ( elles me suivent partout), mercredi c'était le jour anti-procrastination, d'habitude il s'agit de lister des choses se son quotidien qu'on remet toujours au lendemain. Mercredi c'était à plus grande échelle : comment agir à son échelle pour améliorer le monde.

J'y ai pas mal réfléchis, je fais déjà un peu : parrainage d'enfants, parrainage de bébé licorne ( oui ça existe, c'est accompagner de nouvelles arrivantes vers la démarche, l'aider à s'en sortir dans son quotidien pour vivre mieux sans dépenser plus, et changer ses habitudes); bénévolat dans des associations..), mais je me suis dit je peux faire plus ( non pas déplacer des montagnes!!).

J'ai alors listé les pistes vers lesquelles je suis déjà alleé, mais que je suis de loin; et me suis dit qu'il était tant de les suivre plus sérieusement.

  1. Les projets à financement participatifs : j'en vois régulièrement circuler via Facebook et par mail, souvent je mets de coté, puis j'oublie. Parfois je participe: j'ai participé au projet de la maison zéro déchets dans paris, à l'application geev ( bientôt sortie), qui permet de localiser les objets encombrants dans la rue, ou ceux dont les gens ont l'intention de se débarrasser , qui sont ensuite donner à d'autres qui en ont besoin.
  • Vous pouvez les trouvez sur : Ulule

      2. Depuis un ans, peut être deux, la ville de Paris, propose aux habitants de proposer , voter pour des projets afin d'améliorer leur quartier et le faire évoluer à leur envies. J'ai ainsi voté pour la création d'une maison de la récup, l'aménagement de plus de pistes cyclables.
J'ai aussi demandé la carte citoyenne, qui permet de mieux participer et découvrir le fonctionnement de la ville, participer à tes projets et ateliers ( elle donnera aussi accès gratuits à certains services municipaux : piscine, tennis...)

      3. Enfin à plus grande échelle, je participe à la plate forme  collaborative de Boycott, contre les grands acteurs économiques dont les valeurs ne sont ni éthiques, ni écologiques et encore moins sociales. On peut soit voter, contre un projet, ou donner ponctuellement une somme, ou régulièrement, ou les deux ( voter et aider financièrement).
De mon coté, le boycott est aussi réel : je ne commande plus chez Amazone, j'essaye de privilégier le made in France , soutenir les métis artisans et commerçants.

Voila comment, j'ai décidé d'agir où continuer à agir en renforçant mes actions pour la plantée, la solidarité et soutenir ce qui en vaut le coup.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux