mardi 12 mai 2015

Deuxieme rèconciliation...

Dans le précédent article, je vous parlais d'une première réconciliation : avec les lentilles!

Aujourd'hui je vais donc vous parler de la deuxième ( quand je disais dans la page parlant du titre du blog, que c'est un pèlerinage qui transforme)!
Depuis que je me suis lancée dans cette aventure zéro déchets, je vais donc de découvertes en découvertes, je me questionne, réfléchis, me remets en cause. Tout ça pour trouver des alternatives aux emballages.
Donc en cuisine, ça n'a pas été si facile et c'est loin d'être fini, mais ça évolue jour après jours.
Après avoir, diminuer les achats à la supérette, réduits le suremballage en achetant en plus grand format ce qui pouvait se conserver, j'ai fini par en arriver à la solution du fait main.

Bon pas pour tout, car d'une je ne suis pas une cuisinière intensive et deux faut que ça soit facile, simple et surtout que ça revienne pas plus cher.

Alors, on a commencé à faire des gâteaux car j'ai réalisé que les pains au chocolat du commerce laissaient énormément d'emballage et surtout était assez chimique, puis j'ai repris gout à faire le repas.
Ben disons, que jusque là, ce n'était pas vraiment ma tasse de thé, faire la cuisine. J'avais du mal à envisager de passer tout mon temps dedans ( j'ai toujours du mal...)
Mais ça c'était avant ( oui ça revient souvent quand on change...),sauf que maintenant, je planifie mes repas, je prévois mes courses en fonction des besoins et donc je participe aussi á la préparations

Bon, je ne passe pas non plus mes journées en cuisine ( il aurait déjà neige sinon), mais j'y vais plus facilement. Je prévois des plats simples, faciles.

Mais le plus amusant, c'est que je suis devenue une adepte du fait main ( dans la limite de mes possibilités), tout ce que je peux faire au lieu de l'acheter , je le tente

Après les gâteaux, nous sommes passés aux yaourts maison sans yaourtière mais avec cuit vapeur.
Quand j'en parle autour de mois, ça étonne. Si si ça se fait! Pourquoi vouloir à tout prix une yaourtière? Et nos grand mère faisaient comment?

J'ai fait des tuiles salées pour l'apéro, des patates maison, des frittes. Et c'est pas fini ( tiens encore une référence, c'est fou ce que la pub nous marque).

Dans ces prévisions, mon dernier achat date de ce soir

.

aperçu sur un blog, ni une ni deus, j'ai fait un saut à ma librairie et miracle ils l'avaient!
J'ai pas hésité, me suis dit que ça serait pas perdu.
Bon, je vous entends déjà dire, qu'on peut trouver tout sur internet, et notamment sur www.cfaitmaison.com .

Mais à ma défense, je dirai que tout ces changement ont non seulement étaient bénéfiques ( et continuent à l'être )pour moi mais aussi pour notre budget alimentation, qui a largement diminué.
Un jour Monsieur, à calculer mer pourcentage de noms dépenses alimentaires par rapport à notre revenu, et s'est rendu compte des économies faites. Il m'a alors demandé " mais qu'Est-ce qu'on va faire du reste?" Ben s'offrir de temps en des sorties ou bien des petits cadeaux occasionnels! d'où l'achat de mon livre, qui en fait sera un réel investissement.

L'autre avantage, c'est qu'on se retrouve autour de la préparation d'un plat, des yaourts etc et qu'on échange , avant j'avoue, quand l'uni ou l'autre cuisinant, c'était un peu seul et l'autre était sur son ordi.

Quand en lisant le livre de Béa Johnson, j'ai vu qu'elle parlait d'économie, je n'en revenait pas, mais je suis en plein dedans.

Alors certains, se demande déjà comment je peux faire, car le bio est cher et que même en faisant attention on monte vite et gnagnagna...
Je vous réponds: nous ne sommes que deux, je n'achète pas tout bio, mais en contre partie local, j'achète selon les besoins, je sélectionne les prix ( telle une étude de marché).
Le bio c'est bien, mais faut qu'il vienne de France, et encore mieux de la région parisienne.
Il nous arrive aussi de manger dans la semaine; des reste d'un plat du début semaine, on réchauffe parfois on reconditionne.
Voila, quelle est cette deuxième réconciliation: la cuisine et moi sommes devenus amis, voire alliée dans cette aventure!

Quand je disais, que ça nous transforme et nous apprends des choses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre cailloux